• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : une ancienne base sous-marine transformée en data center

Ce bastion à l'abandon depuis 75 ans s’apprête à devenir une usine d'échanges digitaux du 21 ème siècle. / © France 3 Provence-Alpes / Alexandre Lepinay
Ce bastion à l'abandon depuis 75 ans s’apprête à devenir une usine d'échanges digitaux du 21 ème siècle. / © France 3 Provence-Alpes / Alexandre Lepinay

Martha, une vieille base sous-marine construite en 1943 pendant l'occupation allemande à Marseille va être transformée en data center. Aux manettes, l'opérateur mondial Interxion. Investissement 110 millions d'euros.

Par Marc Civallero

Interxion, deuxième opérateur mondial de data centers, a commencé l'installation d'un équipement sur le site d'une ancienne base sous-marine construite à Marseille en 1943 pendant l'occupation allemande. C'est dans ce lieu ultrasécurisé contre les cyberattaques que les données informatiques de clients vont être stockées et traitées.
 

La base sous-marine "Martha"


Pendant la seconde guerre mondiale, Marseille était devenu le principal port des Allemands en Méditerranée.  De Novembre 1942 à Août 1944 Marseille fit partie du dispositif Allemand“Mur du Sud”. La ville fut fortifiée avec l'installation de plusieurs batteries puis en 1943 les Allemands firent sauter une partie du Vieux Port pensant que c’était un repaire de la Résistance Française. Au même moment ils entamèrent la construction d’un bunker pour sous-marins dans le port, "Martha". Ce site devait devenir la principale base de sous-marins U-Boot Allemands en Méditerranée, il devait abriter jusqu’à 20 submersibles.

Long de 251 mètres et large de 45, "Martha "ne fut jamais achevée. En août 1944, les alliés débarquèrent sur les plages de Provence, les allemands furent alors contraints de stopper les travaux. Le site est resté quasiment à l'abandon pendant 75 ans.

Interxion choisit Marseille

" Nous avons besoin d'espace d'hébergement des données informatiques de nos clients ...nous avons choisi le port de Marseille et les bassins Est pour implanter deux nouvelles structures"

Explique Fabrice Coquio, président d'Interxion France.

Reportage Mélanie Frey et Alexandre Lepinay
 

Marseille : une ancienne base sous-marine transformée en data center
Interview : Fabrice Coquio Président d'Interxion France

Sur le même sujet

L'avocate de Tahar Mejri plaide pour qu'il soit reconnu comme la 87ème victime de l'attentat de Nice

Les + Lus