Marseille-Cassis : l'organisation lance un appel aux bénévoles et aux coureurs

20.000 coureurs prendront le départ de la 42e édition de Marseille-Cassis dimanche 31 octobre. Pour répondre aux mesures sanitaires imposées par la Covid-19, les organisateurs ont besoin de renforcer leurs effectifs de bénévoles avant et pendant la course. 5.000 dossards sont aussi disponibles.

Ils seront 5.000 de plus qu'en 2019 à s'élancer vers la Gineste au coeur du parc national des Calanques le 31 octobre. 20.000 dossards ont été alloués pour cette 42e édition qui marque le retour de l'événement après la course annulée de 2020. 

Chaque année, la course mobilise des bataillons de bénévoles plusieurs jours avant le départ et le jour même. Il faut des bras pour distribuer les dossards, s'occuper des sacs vestiaires, assurer la sécurité des coureurs, distribuer les ravitaillements tout au long du parcours et gérer les coureurs après la ligne d'arrivée... 

"Avec les nouvelles dispositions sanitaires, nous devons une fois encore nous adapter en renforçant nos rangs. Marseille-Cassis est une grande famille qui comptait déjà près de 800 bénévoles fidèles année après année. Aujourd’hui, les nouvelles mesures mises en place pour permettre la tenue de la course dans les meilleures conditions nous donnent l’opportunité de la voir grandir", explique Christiane Giraud, Vice-présidente de la SCO Ste Marguerite et responsable des bénévoles de Marseille-Cassis.

Avec 20.000 coureurs - les organisateurs ont obtenu une rallonge de 5.000 dossards - le mythique semi-marathon entre Marseille et Cassis retrouve ses effectifs d'avant le Covid mais ses participants devront se plier aux mesures sanitaires imposées pour un tel rassemblement. 

Covid oblige, le Pass Sanitaire (sur smartphone ou papier doté d'un QR code) sera exigé le matin de la course pour accéder à la zone de départ.

Un protocole sanitaire renforcé avant et après la course

Le port du masque sera obligatoire dans l'ensemble du dispositif de course, du point de filtrage pour accéder au départ jusqu'à la ligne de départ, précisent les organisateurs.

Au moment du départ de leur vague, les coureurs pourront jeter leur masque dans des bacs de récupération prévus à cet effet. Un masque leur sera remis à l'arrivée et devra être porté dans l'ensemble du dispositif d'organisation. 

Autant de mesures qu'il faudra mettre en oeuvre et contrôler et qui viennent alourdir considérablement l'intendance. 

Les organisateurs du Marseille-Cassis ont décidé de faire évoluer leur système de gestion des bénévoles grâce à la plateforme en ligne « Recrewteer » qui est directement accessible depuis le site du Marseille-Cassis.

"Notre technologie permet aux organisateurs de centraliser l'ensemble des informations liées au programme volontaire afin d'assurer notamment une meilleure traçabilité," souligne Benjamin Vuitton, co-fondateur et chef d’Exploitation de Recrewteer,.

Le départ de la 42e édition du Marseille Cassis sera donné devant l'Orange Vélodrome le dimanche 31 octobre à 8h30.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
course marseille-cassis sport course à pied covid-19 santé société