Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : des centaines de personnes à la marche blanche pour Engin

Cet après-midi des centaines de personnes, famille, amis, habitants du quartier et élus se sont rassemblées pour une marche blanche à la mémoire d'Engin. Une marche pour dire "stop"aux victimes collatérales des règlements de comptes.
Cet après-midi, plusieurs centaines de personnes ont participé à la marche blanche pour Engin, une marche blanche pour dire "stop" aux victimes collatérales des règlements de comptes qui ensanglantent Marseille depuis des années et des années.

La marche blanche est partie du quartier du Plan d'Aou où réside la famille d'Engin. parmi les personnes présentes, beaucoup d'habitants , d'amis mais aussi des élus de droite et de gauche
Sur les t-shirts le portrait d'Engin
Sur les t-shirts le portrait d'Engin © Image France 3 Provence-Alpes/ Mélanie Frey


Engin G. est l'une des deux victimes abattues à la kalachnikof dans la nuit du 25 au 26 mai derniers dans un bar du quartier de l'Estaque. Selon les premiers éléments de l'enquête il pourrait être "une victime collatérale" . L'autre personne abattue ce soir là était connue des services de police. Engin, un chauffeur de bus de 29 ans jouait aux cartes, il n'avait pas de casier judiciaire.

L'interview de Demet, l'une des cinq soeurs d'Engin, recueillie par mélanie Frey et Gaëlle Carat
durée de la vidéo: 00 min 35
Marche blanche pour Engin
Prise de parole de la plus jeune des cinq soeurs d'Engin à l'issue de la marche blanche
durée de la vidéo: 00 min 40
Marseille : marche blanche pour Engin




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marche blanche faits divers règlements de comptes criminalité