Marseille : les centres sociaux à bout de ressources

Les centres sociaux des Bouches-du-Rhône souffrent d'un manque cruel de subventions / © France 3 Provence-Alpes
Les centres sociaux des Bouches-du-Rhône souffrent d'un manque cruel de subventions / © France 3 Provence-Alpes

L'appel à l'aide des centres sociaux des Bouches-du-Rhône... entre baisse des subventions et réduction des contrats aidés... ils manquent aujourd'hui de moyens pour réaliser leurs missions. Quel est le rôle justement de ces structures ? Exemple à Marseille, au centre social Saint-Gabriel

Par Ludovic Moreau

Dignité, solidarité, démocratie, trois mots écrits en gros caractère à l'entrée du centre social Saint-Gabriel, dans le 14° arrondissement de Marseille. Lorsque l'on pousse la porte d'entrée, dès l'arrivée, ces mots prennent tout leur sens.

C'est le premier organisme, la première structure que j'ai eu la chance de découvrir dès les premiers jours de mon arrivée sur le territoire français

explique Malek, conseiller en insertion professionnelle.
Le centre social est un des rares lieux dans les quartiers difficiles où il existe une présence rassurante, voire de la bienveillance.
Accès à l'emploi, permanence de la CAF, soutien scolaire, accueil des jeunes, le centre social est ouvert à tous, sans distinction de classe sociale, d'âge ou d'origine. Il offre un lien social et une aide précieuse.

C'est une logique d'entraide qui a toujours fondé le centre social et à chaque fois que la société a évolué, le centre s'est adapté

affirme Danielle Galus, directrice du centre social Saint Gabriel.
L'animation et l'ouverture à l'enfance sont aussi dans les gènes des centres sociaux.
Des fondements qui sont de plus en plus fragilisés par des baisses régulières des dotations de l'Etat. Hors, ici, il y a des activités essentielles, des attitudes qui rendent leur dignité à ceux qui sont exclus.

L'écoute et la neutralité, ce n'est pas parce qu'une personne à des problèmes qu'il faut la juger

explique Kader Saïd, animateur au centre social.
De plus en plus en difficulté, de moins en moins d'argent. Les professionnels des centres sociaux lancent un cri d'alarme et réclament de l'aide aux collectivités locales.

Reportage : Christian Pesci et Alexandre Lepinay


Sur le même sujet

Philippe Pradal s'exprime sur la fiscalité de la métropole de Nice

Près de chez vous

Les + Lus