Marseille : jusqu'à 10 ans de prison pour les membres d'un réseau de trafic de drogue à la cité des Micocouliers

Des peines de 18 mois à 10 ans de prison ferme ont été prononcées par le tribunal correctionnel de Marseille à l'encontre des membres présumés d'un réseau de trafic de stupéfiants qui sévissait à la cité des Micocouliers. Plus d'une vingtaine de prévenus a été jugé dans cette affaire de drogue.

Le dealer a été interpellé dans la cité des Micocouliers, dans le 14ème arrondissement de Marseille.
Le dealer a été interpellé dans la cité des Micocouliers, dans le 14ème arrondissement de Marseille. © AFP
La 7e chambre du tribunal correctionnel de Marseille a rendu son délibéré jeudi après-midi dans le procès d'un vaste trafic de stupéfiants qui avait sévi dans la cité des Micocouliers (14e arrdt) à Marseille.

23 prévenus étaient jugés. Quatre d'entre eux ont écopé de peines allant de 7 à 10 ans de prison pour le chef présumé Cheick SYLLA. Yohan Adam a été condamné à 8 ans de maintien en détention, avec interdiction de détention d'arme pendant 5 ans.

Le réseau dit "des Micocouliers" avait été démantelé en février 2018. Il sévissait dans la cité du même nom et au Vieux Moulin, dans le 14e arrondissement.

Son trafic était lucratif. L'enquête diligentée par l'antenne marseillaise de l'Office anti-stupéfiants (OFAST) avait permis de saisir en février 2018, 42 kg de résine de cannabis, 3 kg d'herbe de cannabis, 3 kg de cocaïne, d'une valeur marchande de plus de 500 000 euros de marchandise.
Ainsi que 264 325 euros d'argent liquide.

Le procès des 23 membres présumés de ce réseau s'était déroulé durant quinze jours en juin dernier.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société drogue faits divers