• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : le conseil municipal reporté

Le Conseil municipal sera reprogrammé avant la fin de l'année affirme Jean-Claude Gaudin. / © Vrel Valérie:MAXPPP
Le Conseil municipal sera reprogrammé avant la fin de l'année affirme Jean-Claude Gaudin. / © Vrel Valérie:MAXPPP

Le conseil municipal qui devait se tenir lundi 10 décembre a été reporté en raison "des débordements qu'ont connus les manifestations de ces derniers jours", a indiqué le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin. Le Collectif du 5 novembre – Noailles en colère, maintient sa manifestation. 

Par Annie Vergnenegre

"Compte tenu des débordements qu'ont connus les manifestations de ces derniers jours et hier encore à Paris comme dans l'ensemble du pays, j'ai informé M. le Préfet de Région, Pierre Dartout, de ma décision de renvoyer le Conseil municipal prévu ce lundi 10 décembre," avait indiqué le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin dimanche. 

"Ne pas aggraver la situation"

"La tension que connaît notre pays actuellement nous impose la décence et la prudence nécessaires, pour ne pas aggraver encore cette situation", justifiait l'élu.

"Si certaines revendications peuvent être légitimes, je reste choqué par le déchaînement de violence que certains s'autorisent ou attisent ! Je le condamne !"
 

"Décision consternante"

Le conseiller municipal, président du groupe socialiste, Benoît Payan, a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux, jugeant cette décision "consternante".

Il "propose au Maire de rencontrer dès lundi matin les collectifs citoyens, et de re-convoquer très rapidement le Conseil municipal, notamment autour des délibérations urgentes liées à la crise du mal logement à Marseille".
Samedi, 2000 gilets jaunes ont défilé dans le calme à Marseille. Certains ont  rejoint la Marche pour le climat qui a réuni 10.000 personnes. 42 personnes ont été interpellées lors d'échauffourées qui ont éclaté en fin de journée. 12 suspects ont été placés en garde à vue.

"Hold up démocratique"

La sénatrice PS Samia Ghali s'insurge elle aussi et dénonce une stratégie de l'évitement face à la colère des Marseillais.

"Jean-Claude Gaudin et son équipe font un hold-up démocratique en supprimant le conseil de demain. Empêcher les débats de se tenir, la population de manifester prouvent à quel point rien ne les intéressent plus que leur image et la confiscation du pouvoir", écrit-elle sur Twitter.

Manifestation maintenue lundi matin

Le Collectif du 5 novembre – Noailles en colère, annonce qu'il maintient la manifestation programmée lundi matin, appelant les Marseillais "à se mobiliser dans le calme comme prévu, demain dès 8h devant la Mairie".

A lire aussi

Sur le même sujet

Décryptage des mesures Macron

Les + Lus