Marseille : la course Algernon réunit handicapés et valides sur la Corniche

Marseille : la course Algernon réunit handicapés et valides sur la Corniche / © Marc Civallero/FTV
Marseille : la course Algernon réunit handicapés et valides sur la Corniche / © Marc Civallero/FTV

Elles courent ensemble le long de la mer... personnes en situation de handicap et valides, pour le plaisir, le partage et le sens... La course Algernon est un événement national qui propose avant tout de "franchir ses différences" et de changer le regard sur l'autre.

Par Ghislaine Milliet

Lancée il y a 35 ans, la course Algernon n'a cessé de faire parler d'elle au fil des ans, rassemblant personnes en situation de handicap et valides dans des courses pédestres magnifiques sur la Corniche.

Ce dimanche, "le balcon de Marseille" a servi de parcours à 6000 participants. Un record dans l'histoire de cette course d'intégration.

Tous avaient le choix entre des parcours de 5, 10 et 15 km... Mais le plus important était le plaisir de la rencontre, de partager ces moments d'efforts ensemble...

"Je participe toute les années, c'est un moment très convivial", raconte une infirmière du centre pour polyhandicapés l'Envol, de marignane. 

On vient avec nos résidents, en fauteuil, en marchant ..; et c'est vraiment un moment magique entre nous.

Cet autre participant, avance en fauteuil roulant aux côtés d'un groupe de la clinique Saint-Martin à Marseille, spécialisée dans les gros traumatismes. Il raconte :

Je suis là par solidarité avec tous les gars qui ont eu des accidents comme moi
 

"Je viens aussi un prendre l'air du temps. Je vois que la solidarité à Marseille fonctionne bien. Et si vous me demandez si je participe tous les ans, je vous répondrai que non, je n'ai pas un AVC toutes les années... Je préfère éviter", termine-t-il en riant. 

 

Les organisateurs d'Algernon placent leur manifestation sous le signe de la solidarité, sous le slogan : "handicapés, valides, franchissons nos différences".

"Algernon a vraiment une logique d'intégration", explique Fabrice Chanut, l'un des parrains de la course, et co-auteur du feuilleton Vestiaires (France2).

C'est une passerelle entre valides et les différents types de handicap. Cela permet de voir aussi avec l'effort, que tout le monde a le même point de départ et d'arrivée.


L' association propose, à travers cette épreuve sportive, "d’essayer de faire changer le regard en mettant un éclairage singulier sur le faire, la réussite, le dépassement de soi…."

Tout au long de l'année, l'association Algernon propose aux personnes en situation de handicap des activités sportives adaptées. Elles peuvent ainsi pratiquer le judo, le football, le rugby, la danse... grâce à des intervenants spécifiques.

 

Sur le même sujet

Les + Lus