• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : le français Arsen Goulamirian conserve son titre de champion du monde WBA des lourds-légers

Arsen Goulamirian / © Photo AFP/Boris Horvat
Arsen Goulamirian / © Photo AFP/Boris Horvat

"Je dédie la victoire à Charles Aznavour, pour l'Arménie", a lancé le vainqueur au micro, après le combat. Le Français Arsen Goulamirian a conservé sa ceinture mondiale WBA des lourds-légers en battant l'Australien Mark Flanagan par jet de l'éponge à la 8e reprise, hier soir à Marseille.
 

Par Marc Civallero avec AFP

Hier soir au Palais des sports à Marseille, en boxe, le Français Arsen Goulamirian a conservé sa ceinture de champion du monde WBA des lourds légers en pulvérisant son adversaire l'Australien Mark Flanagan devant 6000 spectateurs.

A 31 ans, Arsen "Feroz" Goulamirian compte 24 victoires en autant de combats dont 16 par KO. Il avait conquis sa première ceinture mondiale en venant à bout du Belge Ryad Merhy, arrêté par l'arbitre à la 11e reprise, le 24 mars dernier dans ce Palais des Sports de Marseille où il se sent chez lui. Arsen Goulamirian, d'origine arménienne, a été encouragé par les quelques 6000 spectateurs qui remplissaient presque la salle.

Entré dans la salle au son de "Je m'voyais déjà", le vainqueur a lancé au micro, après le combat, revêtu de sa cape en genre de peau de mouton :

"Je dédie la victoire à Charles Aznavour, pour l'Arménie"

Il a également dédié sa ceinture au public.

"C'est la vôtre, elle est autour de votre taille aussi. Marseille je vous aime, sachez-le, sans vous je ne serai pas là".







 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus