Marseille : la poursuite du feuilleton Plus Belle La Vie en négociation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Restera, restera pas ? L'emblématique feuilleton de France 3 Plus Belle La Vie pourrait tirer le rideau définitivement à la fin de la saison, selon une information du Figaro, à prendre encore au conditionnel. "Tout est en cours de négociation", confirme la production.

C'est le rendez-vous quotidien de millions de Français depuis 17 ans. Après 4.500 épisodes, Plus Belle La Vie pourrait bien s'arrêter à la fin de la saison. 

Pourrait, car rien n'est encore décidé. La chute des audiences expliquerait la fin des aventures des habitants du Mistral selon le Figaro, qui a lâché la nouvelle ce jeudi sur son site. Plus nuancé, le Parisien explique que rien n'est fait. 

Effectivement. "Nous sommes en période de renégo, comme environ tous les deux ans", nous explique la responsable de la communication du feuilleton. 

"Notre contrat avec la production s’arrête le 31 décembre 2022. Passée cette date, la fin de Plus belle la vie, dont les audiences sont en baisse, est une possibilité. Mais ce n’est pas la seule. Nous avons simplement rouvert les discussions, comme il y a deux ans."

Première alerte en 2020

Déjà en 2020, alors que les tournages avaient été interrompus pendant 70 jours à cause du Covid, des rumeurs avaient circulé sur la fin du contrat liant France Télévisions et le producteur de la série.

Newen avait alors rassuré les inconditionnels de PBLV en affirmant que les chiffres d'audience étaient bons sur les cibles, et que la série devrait continuer normalement.

Mais les chiffres confirment le désintérêt croissant du public pour le soap provençal, concurrencé par les feuilletons de France 2 et TF1. Au cours de la semaine passée, PBLV n'a rassemblé qu'autour de 2,45 millions de personnes devant leur poste.

Une série qui piétine selon les fans

Les fans ne sont pas tendres non plus pour une série qu'ils jugent sévèrement depuis dix mois : des scenarii "sans queues ni têtes", des intrigues "moyennes", de nouveaux acteurs "sans intérêts"...

Depuis cette annonce, le téléphone de Rebecca Hampton (Céline Frémont) n'arrête pas de sonner. Mais l'actrice, en répétition pour la pièce de théâtre "Panique au ministère", nous affirme également ne rien savoir. Et elle ne souhaite pas commenter l'information. 

Diffusé depuis la rentrée 2004, PBLV a relancé le genre du feuilleton populaire avec 5 millions de téléspectateurs chaque soir, avec des pics à 6,8.

Le pari n'était pas gagné d'avance. Mais en quelques années, c'est devenu l'un des plus grands succès de France Télévision. Au point que les touristes viennent en nombre à Marseille pour visiter un quartier qui n'existe que dans les studios de la Belle de Mai.

Des tours-opérateurs organisent même des parcours touristiques dans le Panier dont le Mistral est inspiré.

Des fans au cœur brisé

L'annonce de la fin (possible) de la série a encore une fois déclenché un vent de panique sur les réseaux sociaux.  

"Est-ce que France 3 peut annoncer officiellement l’arrêt parce que là moi j’ai l’impression que je vais devenir orpheline après toutes ces années, j’ai de la peine à y croire", écrit une téléspectatrice.

"Je vous en conjure monsieur ou madame le CM de France télévision, faites remonter le problème en réunion et ne faites pas ça. Arrêtez de penser à l’argent et pensez à toutes ces familles qui vous regardent depuis des années", implore un autre fan au "coeur brisé". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité