Marseille : échauffourées devant la Commanderie, sept policiers blessés, le match OM-Rennes reporté

Plusieurs centaines de supporters de l'OM en colère ont mené un coup de force samedi au centre d'entraînement du club, provoquant des échauffourées qui ont entraîné l'interpellation de 25 personnes.

Les supporters ont déployé des banderoles sur le parcours du bus des joueurs de l'OM vers la Commanderie.
Les supporters ont déployé des banderoles sur le parcours du bus des joueurs de l'OM vers la Commanderie. © Laura Cadeau/ FTV

La rencontre OM-Rennes, prévu ce samedi à 21h00 est reportée après des incidents survenus devant la Commanderie à à Marseille.  Plusieurs centaines de supporters ont manifesté leur colère devant les grilles de la Commanderie cet après-midi en lançant des fumigènes et pétards. Quelques-uns ont même réussi à pénétrer brièvement dans l'enceinte. 

Selon la préfecture de police, sept policiers ont été blessés et des véhicules dégradées. 

"300 supporters de l'OM ont violemment pris à partie les policiers présents pour sécuriser La Commanderie. Envoi immédiat de renforts pour mettre fin aux dégradations", a tweeté la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, annonçant 25 interpellations.

Dans un communiqué, l'OM a dénoncé samedi soir une "inacceptable attaque" et "un déchaînement de violence
injustifiable"
après l'intrusion de supporters du club au sein de son centre d'entraînement et a annoncé plusieurs dépôts de plaintes à venir.

Dès les premières fumées, visibles dans le secteur de la Valentine, les images ont circulé sur les réseaux sociaux. 

Les supporters qui sont parvenus à entrer ont posté des vidéos à l'intérieur du centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus.

Les pompiers ont dû intervenir pour stopper un début de feu devant les grilles. Vers 16H00, le calme était revenu sur place.

Des banderoles contre la direction et les joueurs

Plus tôt dans la journée, l'humeur des supporters s'était déjà exprimé en grosses lettres sur des banderoles, déployées sur les avenues, les ronds points et les ponts, entre le stade Vélodrome où l'OM reçoit Rennes ce soir (21h) et le centre d'entraînement de la Commanderie.

© FTV

"Eyraud, les Marseillais te décernent la légion du déshonneur!!!", "Direction c'est la fin". Ces messages ont été largement partagés sur les réseaux sociaux.

L'équipe est dans une mauvaise passe. Le club est sixième après trois défaites consécutives en championnat. En conférence de presse, André Villas-Boas a annoncé qu'il serait parti en juin. Ce à quoi les supporters ont répondu de façon très direct : "Suivez AVB, cassez vous tous".

 

Les pompiers ont dû intervenir pour stopper un début de feu devant les grilles. La police a dégagé l'entrée. Les supporters, eux, entendent bien escorter le bus des joueurs. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport ligue 1