• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : nouvel appel à une “grève mondiale pour le climat”

 "Grève mondiale pour le climat" à Marseille, le 15 mars 2019, sur le Vieux-Port. / © CHRISTOPHE SIMON / AFP
"Grève mondiale pour le climat" à Marseille, le 15 mars 2019, sur le Vieux-Port. / © CHRISTOPHE SIMON / AFP

Les jeunes sont appelés à descendre une nouvelle fois dans la rue vendredi 24 mai pour une "grève mondiale pour le climat", la seconde du genre, en plein scrutin européen.

Par GB / France 3 Provence-Alpes

Les collégiens, lycéens et étudiants marseillais sont invités à se mobiliser une seconde fois pour l'environnement, à l'occasion d'"une grève mondiale pour le climat", vendredi à l'initiative du collectif Youth For Climate.

"Les élections européennes sont des élections climatiques", affirme le collectif, qui appelle à des rassemblements devant des institutions européennes comme la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort et le Parlement européen à Strasbourg et Bruxelles.

Des rassemblements sont également prévus dans une dizaine de villes en France.

A Marseille, un village associatif se tiendra sur le Vieux-Port. L'après-midi, un concert, des prises de paroles et une manifestation en cortège sont organisés. Une "grande Marche pour le Climat" est également prévue samedi 25 mai, à l'appel d'une vingtaine d'associations.
Pour les salariés ne pouvant pas se joindre aux marches vendredi, le collectif "Citoyens pour le climat" suggère d'aller travailler avec un brassard pour soutenir les grévistes ou d'interpeller son employeur sur le réchauffement climatique et le déclin de la biodiversité.

"A Marseille, les trajectoires climatiques annoncent les plus fortes hausses de températures de France métropolitaine alors que la pollution de l'air ne cesse d'augmenter", selon le site youthforclimate.fr.

"Nos rejets de dioxyde de carbone acidifient la mer Méditerranée et mettent en péril la biodiversité qui l'habite".

Le 15 mars, la mobilisation avait rassemblé 1,8 million de jeunes à travers le monde, selon le collectif Youth For Climate.

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival de Cannes : une fausse star fait le buzz sur la Croisette

Les + Lus