Marseille : parents d'élèves et professeurs mobilisés autour du futur chantier du collège Versailles

Parents d'élèves et professeurs du collège Versailles à Marseille se mobilisent pour demander que les élèves soient accueillis dans d'autres établissements pendant les trois ans de travaux. 

Les travaux du nouveau collège Versailles sont attendus depuis longtemps dans le quartier. Ils débuteront cet été.

"Il s'agit d'un dossier prioritaire car l'établissement, confronté à des difficultés récurrentes de violence, d'incivilités et de malveillance, nécessitait une réponse forte en faveur des élèves et des professeurs" avait reconnu la présidente du conseil départementale Martine Vassal.
© Pauline Guigou France 3 Provence

Ce vendredi 1er mars, une trentaine de parents et autant d'élèves ont manifesté devant les grilles du collège Versailles, dans le 3e arrondissement de Marseille. Une dizaine d'enseignants étaient là aussi, solidaires mais sans faire grève. Pourtant tous approuvent totalement le lancement de ce chantier plusieurs fois repoussé.

Trois ans de travaux

Mais ils refusent que le chantier du nouveau collège se fasse "avec les élèves et personnels restant sur le site pendant 3 ans" explique le collectif écoles publiques sur sa page Facebook.

La cour de récré réduite d'un tiers

La livraison du nouveau collège est prévu au 4e trimestre 2021. Les parents d'élèves et les enseignants demandent la "délocalisation totale durant toute la durée des travaux pour des raisons pédagogiques, sanitaires et de sécurité" évoquant des risques de pollution de l'air et des sols par des poussières d'amiante et de solvant ou encore la présence d'engin de chantier dans l'enceinte du collège.
© Pauline Guigou France 3 Provence Alpes
Du fait des travaux, la cour de récréation sera aussi réduite de près d'un tiers. Cette restriction "contribuera à une excitation accrue des élèves et augmentera de violence qui pose déjà problème au quotidien" souligne le collectif dans un courrier au recteur.

Le collège Versailles est bien mal nommé dans un arrondissement, considéré par l’Insee comme le plus pauvre de France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter