Marseille : pas de prof, pas de grand oral du bac, le casse-tête des remplacements

Au lycée Jean Perrin de Marseille (10e), trois professeurs manquent à l'appel depuis lundi matin. Conséquences, certains élèves n'ont pas pu passer leur grand oral, dernière épreuve du baccalauréat 2022.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Inès C. s'est présentée lundi matin dans son lycée pour passer son grand oral du bac dans la spécialité technologie en énergie et environnement.

Mais surprise, lorsqu'elle arrive à l'heure de sa convocation, ceux qui la précèdent ne sont toujours pas passés. Et pour cause, le professeur qui doit assurer les oraux en binôme avec un autre examinateur est absent.

Le personnel de l'établissement "leur conseille de rentrer chez eux et d'attendre une nouvelle convocation", précise la mère d'Inès C.

Une situation qui inquiète cette mère de famille. Elle tente de joindre l'établissement qui lui "confirme l'annulation de l'épreuve" et la renvoie "vers le rectorat pour de plus amples renseignements"

Malheureusement, personne au rectorat ne semble pouvoir lui répondre.

Depuis "Inès est dans un grand stress, elle ne sait pas quand elle sera de nouveau convoquée, elle avait prévu des heures de conduite et pensait être disponible également pour d'autres projets, cette attente est angoissante", nous confie sa mère.

Une angoisse qui se traduit par une veille des différents modes de communication de l'établissement et du rectorat, "pour être sûre de ne pas rater la convocation".

Contacté, l'établissement n'a pas répondu à nos sollicitations.

De son côté le rectorat nous a confirmé ces absences, en précisant que "depuis deux des trois professeurs ont été remplacés, et que le troisième qui a une spécialité assez pointue et rare venait d'être remplacé et que les convocations partaient dans la journée".

Inès a effectivement reçu une réponse du rectorat suite à un courriel envoyé, lui précisant que la nouvelle date d'examen est prévue pour le 24 juin. 

Tout est bien qui finit bien, pourrait-on dire, sauf que pour sa mère, "c'est quand même dingue que ni l'établissement ni le rectorat n’ait pris la peine de nous prévenir de l'annulation de cette épreuve".

Même si elle comprend que les absences n'étaient pas prévisibles, elle aurait souhaité plus de communication. Ce grand oral peut se dérouler jusqu'au 1er juillet.