Le procureur de la république de Marseille a réuni ce matin au Tribunal de Grande Instance,  les différents services de la ville de Marseille et de la Métropole. L'objectif, s'attaquer aux décharges sauvages, en renforçant le groupe local de traitement de la délinquance. 

Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille, entend renforcer la lutte contre les décharges sauvages. Pour ce faire, il a réuni ce matin les services de la ville, de la Métropole, de la police municipale ainsi que la direction départementale de la sécurité publique. 

L'objectif de cette rencontre, définir une méthodologie, pour lutter plus efficacement contre le phénomène des décharges sauvages. Pour cela, il compte mettre en place un "groupe local de traitement de la délinquance, dédié à cette problématique". Grâce à un renforcement de la vidéosurveillance, le procureur entend améliorer les constatations, et proposer une réponse pénale plus efficace. 
 


4000 à 7000 dossiers de décharges sauvages par an. 

Rien qu'à Marseille, on compte 4 à 7000 dossiers par an, concernant ces décharges, en particulier dans les 14 et 15 èmes arrondissements. C'est ce que dénonce depuis des années Jean-Yves Sayag. Grâce à ses vidéos postées sur les réseaux sociaux, ce marseillais pointe les décharges sauvages sur Marseille et ses allentours. Et elles sont nombreuses ! 
 
Contacté par téléphone, ce militant de la première heure se dit "satisfait" de cette initiative du procureur de la République : "C'est très bien pour les marseillais et les métropolitains ... Je ne demande qu'à voir les résultats"
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité