Marseille : « La Reine de Saba » de Charles Gounod à l’Opéra de Marseille

La Reine de Saba - Opéra de Marseille / © Adobe Stock
La Reine de Saba - Opéra de Marseille / © Adobe Stock

Du 22 au 30 octobre, l’Opéra de Marseille met à l’honneur La Reine de Saba de C.Gounod. Avec quatre représentations et une distribution remarquable, les habitants de la cité phocéenne sont invités à découvrir cette partition méconnue, dans une version musicale. Gagnez vos places ici.

Par Marine Parize

Déprogrammé du Théâtre Lyrique alors sous la direction de Charles Réty, c’est sur la scène de l’Opéra de Paris que Charles Gounod présente pour la première fois son opéra, en 1862. Malheureusement, cette œuvre dont l’intrigue se déroule à Jérusalem est un échec. Dès lors, La Reine de Saba, « pourtant particulièrement révélatrice de la musique d’une époque et d’un genre » comme le souligne Sébastien Herbecq, peine à revenir sur les scènes.

C’est dans une version concertante, c’est-à-dire sans costume ni décor, que l’Opéra de Marseille propose d’explorer cette œuvre. Quatre représentations sont programmées du mardi 22 au mercredi 30 octobre.

Tentez de gagner des places avec le clubfrancetv !
 

Un grand opéra à la française

Dans son œuvre décomposée en cinq actes, Charles Gounod met en lumière un triangle amoureux, celui du Roi Soliman, de Balkis, sa fiancée et Reine de Saba, et d’Adoniram, architecte du futur temple de la Reine. Venue découvrir le palais encore inachevé, Balkis s’éprend d’Adoniram alors que celui-ci s’attire les foudres de trois de ses ouvriers auxquels il refuse d’attribuer le titre de maîtres.
 

Une distribution éblouissante

De superbes solistes accompagnés par l’orchestre et le chœur de l’Opéra de Marseille, sous la direction musicale de Victorien Vanoosten.
 
Victorien VANOOSTEN, direction musicale.
Victorien Vanoosten, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © DR
Victorien Vanoosten, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © DR

Victorien Vanoosten mène une double carrière de chef d'orchestre et de pianiste. Chef associé de Lawrence Foster entre 2015 et 2017 à l’Opéra de Marseille, il y dirige plusieurs ouvrages lyriques et symphoniques. Remarqué en 2017 par Daniel Barenboim, celui-ci l’invite à diriger Les Pêcheurs de perles dans une mise en scène de Wim Wenders et à devenir son assistant au Staatsoper de Berlin. Il prend également la direction musicale et artistique de l’Orchestre de Neuchâtel et de l’Orchestre du Pays Basque.


Karine DESHAYES, mezzo-soprano dans le rôle de Balkis.
Karine Deshayes, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © Aymeric Giraudel
Karine Deshayes, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © Aymeric Giraudel

Reconnue à l’international, Karine Deshayes est considérée comme l’une des meilleures mezzo-soprano de sa génération. Sacrée Artiste Lyrique de l’année à deux reprises, elle incarne des rôles tels que Donna Elvira, Carmen, ou encore Chérubin à l’Opéra de Paris, et se produit sur les principales scènes de Madrid, New York ou encore San Francisco.


Nicolas COURJAL, basse dans le rôle de Soliman.
Nicolas Courjal, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © Neil Gillespie
Nicolas Courjal, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © Neil Gillespie

Après des débuts à l’Opéra-Comique, Nicolas Courjal sillonne lui aussi les scènes nationales et internationales notamment celles de Moscou, Seville, Bruxelles, Londres ou du Japon. Il interprète des rôles tels que le Roi Marke (Tristan et Isolde), Berlioz (Roméo et Juliette), Guillaume Tell (Gesler) ou encore Jacopo Fiesco (Simon Boccanegra). Il est présent en récital lors de l’édition 2015 des Chorégies d’Orange, honneur rare pour une basse.


Jean-Pierre FURLAN, ténor dans le rôle d’Adoniram.
Jean-Pierre Furlan, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © DR
Jean-Pierre Furlan, La Reine de Saba - Opéra de Marseille, 2019 / © DR

Jean-Pierre Furlan est découvert par Gabriel Dussurget et débute sa carrière avec Hoffmann (Les Contes d’Hoffmann) à la salle Gaveau, rôle qu’il reprend sur différentes scènes internationales (Berlin, Philadelphie, Hambourg, Malmö, Lisbonne...). Il interprète notamment Faust (La Damnation de Faust), Don José (Carmen) ou encore Samson (Samson et Dalila) et chante La Straniera (Bellini) et Das Lied von der Erde (Mahler) dans leur version concertante.

_

La Reine de Saba 
Opéra en 5 actes de Charles Gounod 
Mardi 22 - 20h
Vendredi 25 – 20h
Dimanche 27 – 14h30
Mercredi 30 – 20h

Opéra de Marseille 
2, rue Molière 
13001 Marseille 
Tél. 04 91 55 11 10
 

Plus d’informations et billetterie sur le site officiel de l’Opéra de Marseille

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview premier français

Les + Lus