Marseille : un réseau de prostitution de mineures démantelé grâce au témoignage d'une jeune fille

Un réseau de prostitution de mineures démantelé à Marseille / © Remi WAFFLART
Un réseau de prostitution de mineures démantelé à Marseille / © Remi WAFFLART

Un réseau de prostitution de jeunes filles mineures a été démantelé la semaine dernière à Marseille. Trois hommes ont été écroués pour proxénétisme aggravé et viol. A l'origine de cette affaire, le témoignage d'une jeune fille de 14 ans

Par Ludovic Moreau

Le 20 novembre dernier, la police interpelle trois hommes dans deux appartements de Marseille. Ils ont été écroués pour proxénétisme aggravé et viol. Ces arrestations mettent fin à un réseau très organisé de prostitution de jeunes filles mineures. Aussi exceptionnelle que cela puisse paraître, cette affaire a débuté par le témoignage d'une jeune fille de 14 ans. En septembre dernier, les policiers du commissariat central contrôlent une jeune fille de 14 ans originaire du nord de la France. Elle explique avoir fugué de son foyer d'accueil avant d'arriver à Marseille. A son arrivée gare Saint-Charles, elle est abordée par un homme, puis deux, puis trois, qui lui proposent de l'héberger...

Ils se sont servis de sa détresse pour lui expliquer qu'elle pouvait gagner 1000 euros par semaine. Sauf que ce travail n'est rien d'autre que de la prostitution

a expliqué Marjorie Ghizoli, commissaire divisionnaire et chef de la sureté départementale des Bouches-du-Rhône.
Rapidement les trois proxénètes ont diffusé des photos de la jeune fille sur internet. Elle a ensuite subit plusieurs nuits de passes dans différents hôtels du centre-ville. Lorsque les policiers contrôlent la jeune fille, errante sur la voie publique, elle raconte son histoire.

Notre brigade des mineurs a été aussitôt saisie, six policiers ont été mobilisés sur cette affaire

a précisé Marjorie Ghizoli.

Quatre jeunes filles mineures se prostituaient

Après deux mois de filature, les enquêteurs comprennent l'organisation des trois proxénètes

ils avaient des téléphones à carte, donnaient des rendez-vous dans des hôtels où l'on récupère la clé à une borne, avaient des comptes bancaire avec des faux noms

a ajouté la commissaire. Chaque passe rapportait aux proxénètes entre 50 et 150 euros. Lors de l'enquête, les policiers ont découvert que trois autres jeunes filles étaient livrées à la prostitution, la plus vieille a tout juste 18 ans. Dans cette affaire sordide, l'adolescente de 14 ans aurait également été violée par deux des trois hommes.
Les trois proxénètes, âgés de 20 à 30 ans, ont été mis en examen et écroués. L'un d'entre eux est déjà connu des services de police pour des faits d'escroqueries et des infractions de droit commun.
A travers ce drame, la commissaire divisionnaire rappelle

les portes de la police comme celle des associations sont toujours ouvertes pour ces victimes... Et que ce genre de témoignage permet de résoudre des affaires

La jeune adolescente de 14 ans a été placée dans un nouveau foyer et elle va "bien", a conclu Marjorie Ghizoli.

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus