• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : grève dans les organismes de Sécurité sociale

Les salariés des organismes de Sécurité sociale sont en grève ce mardi 18 décembre / © Frédéric Renard
Les salariés des organismes de Sécurité sociale sont en grève ce mardi 18 décembre / © Frédéric Renard

CPAM, caisses de retraites, CAF, URSSAF, UGEPM, tous les organismes de Sécurité sociale étaient en grève mardi partout en France. A Marseille, 6000 personnes sont concernées par le mouvement. 

Par Ludovic Moreau

La vie chère, la baisse du pouvoir d'achat, le manque de personnels, on pourrait presque se croire au milieu des gilets jaunes. Les 160.000 salariés des organismes de Sécurité sociale étaient appelés à se mettre en grève mardi 18 décembre, partout en France. 

L'intersyndicale (CGT, FO, Sud, CFTC, CFE-CGC) a appelé les 6000 salariés des Bouches-du-Rhône à cesser le travail et à se rassembler devant la préfecture.

Nous demandons une augmentation des salaires pour l'ensemble des salariés. Nos revenus ont augmenté de 0,5% en trois ans,

indique Christian Carbonel, secrétaire départemental Force Ouvrière et ajoute :

Il y a un manque croissant de personnels dans toutes les organismes, nous demandons des embauches et des titularisations.
 

Marseille : grève dans les organismes de Sécurité sociale
Intervenants - Christian Carbonel, secrétaire départemental FO Sécurité Sociale; Édith Giroux, FO CARSAT; Equipe - Frédéric RENARD, Gaëlle CARRA, Alexandra VERGNAULT.

Au milieu de la manifestation, Edith Giroux, responsable FO Carsat, explique que les premières victimes sont les assurés :

On en a marre d'avoir des assurés en pleurs au téléphone parce qu'on n'arrive pas à répondre à leurs besoins. Il y a des ruptures de paiement des retraites et les gens ne peuvent plus payer leur loyer et se nourrir.

Plus généralement, l'intersyndicale indique se mobiliser pour la pérennité du régime général de la Sécurité sociale. Bien que n'étant pas partie prenante de l'intersyndicale, la CFDT appelle aussi à la grève sur les salaires et la revalorisation de la valeur du point.

 

Sur le même sujet

Arles : les professionnels de la santé se fédèrent dans une CPTS

Les + Lus

Les + Partagés