L'opération Yoga Rose s'est déroulée ce dimanche à Marseille afin de soutenir les actions de SOS Cancer du sein dans la prévention des cancers du sein et gynécologiques.

Un moment de lâcher prise pour soigner le corps et l'esprit. Sous un soleil radieux, Natacha a déroulé cette séance de yoga géante proposée ce dimanche 28 mai sur l'esplanade des Terrasses du Port, à Marseille, par l'association SOS Cancer du sein. SOS, comme Soutenir, Oeuvrer et Sensibiliser.

"C'est un soutien énorme quand on est malade, confie à nos journalistes, Sonia Boujamaa et Etienne Bonnot, une jeune femme venue à cette séance avec sa fille, même quand on est en soins ça donne de la forme, au début on n'ose pas parce qu'on se sent fatiguée et en fait, plus on fait du sport et plus on se sent en forme".

Du sport et des rencontres

Pour cette pratique découverte, ouverte à tous, des postures très douces ont été choisies. Le message de cette journée c'est "prenez soin de vous". L'objectif est de promouvoir l'activité physique, bonne pour le corps et le moral, et qui permet aussi de rompre l'isolement des malades sous traitement.

"C'est très important de sensibiliser les femmes pour la prévention mais aussi pour les personnes atteintes, qu'elles sachent qu'elles ne sont pas seules puisque l'association SOS Cancer du Sein offre plusieurs activités pour se retrouver du yoga, de la gymnastique du paddle...", témoigne Corinne, elle aussi soignée pour un cancer du sein. "Le moral est très important, je dirais c'est 50 % le traitement, 50% le moral", ajoute-t-elle. 

Chaque année, le cancer du sein touche près de 59.000 femmes en France, ce qui en fait le plus fréquent dans cette population. 

Apprendre à connaître son corps

"On a de plus en plus de jeunes femmes, l'année dernière on a eu beaucoup de femmes en 24 et 32 ans qui se sont rapprochées de notre association alors qu'avant elles étaient plus dans une tranche d'âge de 45-65 ans", note Carole Bienvenu, vice-présidente de SOS Cancer du sein.

Pour elle, la sensibilisation ne peut se limiter à un mois dans l'année au moment d'Octobre Rose :"c'est au long de l'année qu'il faut faire attention à soi".

Carole Bienvenu rappelle ainsi l'importance de bien connaître son corps pour déceler les premiers signes d'un cancer.

"Comme on touche de plus en plus de jeunes personnes, on essaie de les sensibiliser à l'auto-palpation, quoi de mieux que de connaître sa poitrine, et c'est vrai qu'en pratiquant l'auto-palpation une fois par mois, une semaine après les règles, on apprend à connaître son corps et si quelque chose apparaît, on peut tout de suite rebondir en allant voir son gynécologue". 

S'il reste le plus mortel des cancers chez la femme avec 12.000 décès par an, la mortalité est pourtant en baisse depuis 30 ans grâce aux dépistages précoces et aux traitements plus efficaces et moins agressifs. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90 % des cas.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité