Ne pêchez pas le poulpe jusqu'au 30 septembre, c'est interdit, il se reproduit

Le poulpe est un animal doté de 8 bras et d'une intelligence extraordinaire. Tout dans sa vie peut paraître surprenant, sa reproduction y compris. Voilà pourquoi il faut le laisser tranquille entre le 1er juin et le 30 septembre.

La pêche récréative du poulpe dans les eaux du Parc national des Calanques est interdite pendant quatre mois, le temps de faire sereinement des petits. Toutes les techniques de pêche sont concernées : pêche du bord, pêche embarquée et chasse sous-marine.

Le poulpe s'appelle aussi une pieuvre, il est le génie des mers. Sa parade nuptiale est singulière, évidemment. La femelle poulpe nettoie sans cesse ses 240 ventouses pour attirer le mâle. Le mâle y répond en exhibant ses propres ventouses et en étirant ses bras. L’un de ses bras, muni d’une gouttière interne, lui permet de féconder la femelle.

La mère va devoir veiller seule sur 500 000 œufs. Elle les protège, les ventile et les nettoie pendant près de six semaines. La dévotion de la future maman est totale, au point de cesser de s’alimenter. Lorsque l’éclosion arrive, amaigrie, elle meurt d’épuisement. Un bien cruel destin.

Quand la femelle poulpe pouponne, elle devient fragile

Les soins apportés par la femelle à ses œufs sont intensifs. Ils la privent de tout moyen de défense et en font une proie facile pour tous ses prédateurs. En particulier le prédateur humain.

Proposée en concertation avec les fédérations et clubs de pêche de loisir, l’interdiction de la pêche récréative du poulpe en période estivale a été décidée par arrêté préfectoral et est effective depuis 2017. Tout contrevenant, pourra être verbalisé à hauteur de 22 500 euros.

Cette interdiction de prélèvement est aussi une invitation lancée à chacun pour se questionner autour de la consommation raisonnée de ce mets apprécié en période estivale.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité