Pollution à l'ozone : des véhicules interdits à la circulation dans le centre-ville de Marseille, selon leurs vignettes Crit'air

La préfecture vient d'activer le niveau 2 d'alerte pollution. Et pour améliorer la qualité de l'air, elle a imposé aujourd'hui la "circulation différenciée". Les véhicules avec une vignette Crit'air 4, 5 ou encore sans vignettes ne sont pas autorisés dans un secteur donné, jusqu'à nouvel ordre.

Avec le niveau 2 d'alerte pollution, la préfecture des Bouches-du-Rhône impose la circulation différenciée, à partir d'aujourd'hui, à partir de 16 h jusqu'à nouvel ordre. Dans un périmètre délimité, seuls les véhicules roulant à l'électrique, à l'hydrogène ou ayant une vignette de Crit'air 1, 2 et 3 sont autorisés à rouler.

Périmètre de restriction

Cette circulation est mise en place sur le périmètre de restriction de circulation, identique à celui de la Zone à faibles émissions (ZFE-m). La zone est comprise entre l'autoroute du littoral et le Jaret. Elle part du boulevard Maison-Blanche jusqu'à l'avenue du Prado, en passant par le boulevard de Plombières, le boulevard Jean-Moulin ou encore le boulevard Rabatau.

Des amendes pouvant aller jusqu'à 450 €

Les automobilistes circulant sans vignettes Crit'air risquent de payer une amende. Des contrôles sont effectués tout au long de la journée.

"Se déplacer dans une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) avec un véhicule non autorisé ou sans vignette Crit'Air est sanctionné par une amende pouvant aller jusqu'à 450 €", précise le gouvernement sur son site internet

La plupart du temps, il s'agit d'une amende forfaitaire de 68 €. Cette infraction peut entraîner l'immobilisation du véhicule et sa mise en fourrière.

La mairie demande la gratuité des transports

La Métropole, pour utiliser le réseau, met en place le ticket réutilisable, sans limite de durée. Mais la ville de Marseille aimerait aller plus loin. Elle demande à la collectivité de rendre gratuits les transports à chaque épisode de pollution.

"Cette mesure de gratuité, qui se pratique dans de nombreuses métropoles, permettrait de favoriser le report de l'automobile vers les transports en commun, et participerait grandement à diminuer la pollution de l'air", affirme la mairie dans son communiqué de presse.

"Si c'est gratuit, ça facilitera beaucoup de gens à prendre les transports en commun, je pense", déclare une passante au micro de nos journalistes Romain Fiorucci et Sylvie Garat. "Si vous avez un travail à 8 h et qu'il y a un problème avec les métros, comme la grève, alors la voiture, c'est plus efficace", ajoute une autre.

Le niveau 2 d'alerte pollution ne se limite pas aux Bouches-du-Rhône. Dans la région Paca, le Vaucluse, le Var et les Alpes-Maritimes sont aussi concernés.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité