• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

PSG - OM: acte II pour la Coupe de France

27e journée de Ligue 1, Paris Saint Germain - Olympique de Marseille. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN
27e journée de Ligue 1, Paris Saint Germain - Olympique de Marseille. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN

Les Olympiens affronteront à nouveau le Paris-Saint-Germain ce soir, mais cette fois en quart de finale de la Coupe de France. Un PSG, affaibli par l'absence de Neymar suite à sa blessure dimanche soir, mais toujours aussi dangereux. 

Par Marie Bail

Trois jours après la blessure de Neymar dans un classico gagné largement par le PSG (3-0), cet autre PSG-OM, quart de finale de la Coupe de France se rêve en "vrai" choc entre les deux équipes. 

Dimanche soir pour Adil Rami, c'était un classico "adouci", car l'arbitre aurait trop sifflé et les joueurs parisiens auraient été "trop protégés", selon le défenseur marseillais.

Adil Rami est "persuadé que l'OM peut leur faire mal" même s'il reste conscient que "Paris est au-dessus". 

Motivée et revancharde, l'équipe de Rudi Garcia se dit prête à affronter son rival de toujours. L'absence de Marquinhos, blessé à la cuisse et de Neymar suite à une fissure d'un os du pied pourrait d'ailleurs bénéficier aux marseillais. Mais il reste tout de même Di Maria, Cavani, Mbappé... Bref, de quoi malmener l'OM. 

Rudi Garcia devra également composer avec les joueurs menacés par une suspension en cas de carton jaune: Anguissa, Sanson, Ocampos, Rolando et Amavi.
Garcia doit prendre en compte les joueurs menacés par une suspension en cas de carton jaune (Anguissa, Sanson, Ocampos, Rolando, Amavi).

Mais l'OM aura le soutien de 400 supporters, autorisés au Parc des Princes après trois ans d'interdiction, "une bonne nouvelle" pour l'entraîneur de l'OM. "On se sentira moins seul....J'espère qu'ils seront bien protégés et qu'ils se tiendront bien", a déclaré Rudi Garcia lors de la conférence de presse hier à Marseille. 


Un match à regarder ce soir à 21h sur France 3. 


Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus