Que sait-on sur l’affaire de la souris vivante mâchée par un étudiant à Marseille ?

La Fondation de protection des animaux, 30 Millions d’Amis a déposé plainte contre un étudiant marseillais montré dans une vidéo en train de mâcher une souris vivante en soirée. Voici ce que l’on a appris des événements.

C’est une image qui a choqué la toile. Celle d’un jeune homme mâchant une souris jusqu’à lui donner la mort. Un acte de cruauté, selon la Fondation 30 Millions d’Amis, qui a annoncé porter plainte contre l'étudiant. Comment cet elève s'est-il retrouvé à introduire un animal dans sa bouche ?

Un pari qui a mal tourné

Selon plusieurs témoignages d’étudiants recueillis par nos soins, les faits se sont déroulés le 8 septembre 2023 lors d’une soirée d’intégration de la classe préparatoire scientifique du lycée Thiers, un prestigieux établissement secondaire de Marseille. 

Deux étudiantes des classes préparatoires du lycée, racontent que la fête a eu lieu sur une plage du Prado.

Un élève de l'établissement présent à la fête affirme que le mis en cause est bien un étudiant de la filière scientifique et que les faits se sont déroulés aux alentours d'une heure du matin. L'étudiant a reçu le pari de mettre la souris dans la bouche mais a finalement fini par la mâcher jusqu'à la tuer. 

La souris, quant à elle, appartient à une étudiante également présente à la soirée, un animal de compagnie qu’elle venait d’adopter. 

Une vidéo accablante de 28 secondes

Sur la vidéo transmise à la Fondation 30 Millions d’Amis, que nous avons pu visionner, on peut voir l’étudiant introduire la souris vivante dans sa bouche, la mâchant une première fois, avant qu’elle ne tombe au sol et qu’il la réintroduise de nouveau dans sa bouche pour la mâcher une seconde fois jusqu’à sa mort. Tout cela, devant les yeux incrédules de ses camarades qui l’entourent. 

La vidéo ne dure que 28 secondes.  Les images semblent corroborer les témoignages : les faits se passent de nuit, en extérieur, et les étudiants qui l’entourent et que l’on peut voir tiennent des bouteilles à la main, pouvant signifier que la soirée était arrosée. 

Selon la Fondation, la scène a été filmée par un étudiant qui était présent puis diffusée sur un groupe privé. Avant d’être envoyée par l’un des membres du groupe - un lanceur d’alerte - à la Fondation de protection des animaux, qui a ensuite déposé plainte pour acte de cruauté et sévices graves ayant entraîné la mort de l’animal. L’auteur encourt une peine de cinq ans de prison ferme et 75 000 d’amendes. 

Des soirées d’intégration connues pour leurs abus

Interrogé par France 3 Provence Alpes l’avocat de la Fondation s’est dit choqué de la réponse apportée par le rectorat d’Aix-Marseille à leur égard. En effet, selon Maître Xavier Bacquet, l’institution n’a pas souhaité faire de commentaires, invoquant l’argument que les faits se sont déroulés lors d’une “soirée arrosée hors du lycée”

“Il s’agit d’un étudiant, et à ce titre cela devrait concerner l’Éducation nationale et le rectorat”, s’offusque-t-il. De son côté, la direction du Lycée Thiers de Marseille, elle aussi contactée par l’organisme, n’a pas souhaité non plus s’exprimer sur le sujet.  

La soirée d'intégration des prépas scientifiques du 8 septembre était également accessible aux autres classes préparatoires que comptent le lycée - l’établissement possède une classe préparatoire A/L (littéraire), une B/L (lettres et sciences sociales) et une filière scientifique. 

Ce n’est pas la première fois que ce genre de soirées dérape. Selon une des étudiantes, les soirées d’intégration du lycée, en particulier de la filière scientifique, sont réputées pour leurs abus.