Réforme des retraites : "Monsieur Macron est certain de perdre", assure Jean-Luc Mélenchon à la manifestation de Marseille

Le chef de file de la France insoumise manifestait mardi 31 janvier à Marseille contre la réforme des retraites. L'ex-député des Bouches-du-Rhône a parlé d'une situation "tout à fait exceptionnelle".

"Il y aura un avant et un après cette date du 31 janvier", a lancé Jean-Luc Mélenchon dans la manifestation contre la réforme des retraites à Marseille. "Monsieur Macron est certain de perdre", a-t-il poursuivi, estimant que la France était en train de vivre "une journée historique"

"Monsieur Macron est certain de perdre, a martelé le leader de la France insoumise, aux côtés d'Emmanuel Bompard. Tout ce qu'il est en train de faire, c'est nous faire perdre du temps, de l'énergie et de l'argent. Sa réforme, personne n'en veut. Plus les jours passent, plus l'opposition augmente et lui plus il monte le ton". 

Jean-Luc Mélenchon de poursuivre : "Tout le monde sait que monsieur Macron a essayé de détruire la retraite par répartition en 2019 donc personne ne croit quand il dit qu'il veut sauver ce régime.(…) Il le fait pour une raison idéologique. Cet homme ne croit qu'à une chose : la société de marché". 

Jean-Luc Mélenchon a également répondu aux questions de jeunes manifestantes : 

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Jean-Luc Mélenchon à la manifestation le 31 janvier à Marseille. ©FTV

Selon la police, 40 000 personnes ont manifesté ce mardi à Marseille contre 205 000 selon les syndicats. Aucun incident ni aucune interpellation n'ont été signalés par la préfecture de police.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité