Résultats législatives 2022 : le plus haut taux national d'abstention est dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Guigou

L'abstention a battu des records dans cinq circonscriptions, toutes situées dans les Bouches-du-Rhône, avec des taux supérieurs à 60%. L'une d'entre elles représente même le plus haut taux d'abstention de France.

En France, moins d'un électeur sur deux s'est rendu aux urnes dimanche. L'abstention lors de ce premier tour des élections législatives bat encore des records avec 52,49% contre 51,30% en 2017.  

La région Paca ne crée pas la surprise. 54% des électeurs provençaux ont boudé dimanche les bureaux de vote. 

Les cinq circonscriptions les plus délaissées sont toutes situées dans les Bouches-du-Rhône. 

La 1ère circonscription : 58,23%

Dans cette circonscription de l'est de Marseille, c'est un duel Rassemblement National avec Monique Griseti (27,26%) face à la majorité présidentielle (ENS) de Sabrina Agresti Roubache (25,42%) qui aura lieu au 2ème tour. L'abstention a été plus élevée  qu'en 2017, où elle atteignait 55,39% des électeurs.

La 12ème circonscription : 58,52%

Dans cette circonscription qui regroupe les cantons de la Côte Bleue, Marignane et Vitrolles, le député sortant Eric Diard (LR) se maintient face au RN de Frank Allisio. Ici encore, l'abstention au 1er tour. est montée de 2 points par rapport à 2017.

La 4ème circonscription : 61,17%

Dans ce secteur du centre-ville de Marseille, faible mobilisation ici aussi. Même si la candidature de Manuel Bompart, relayant Jean-Luc Mélenchon dans la course aux législatives a réuni plus de 56,04 % des voix. Soit 21,36 % des inscrits. Il aurait pu être élu au premier tour, si et seulement si il avait obtenu 25% des suffrages exprimés. 

La 3ème circonscription : 62,86 %

Là encore, la députée sortante de la majorité présidentielle Alexandra Louis est battue. La NUPES avec Mohamed Bensaada et le Rassemblement National avec Gisèle Lelouis sont maintenus, même s'ils ne comptabilisent pas 12,5% des inscrits.

La 7ème circonscription : 72,20 % 

C'est le taux le plus élevé de France. Dans cette circonscription marseillaise, qui réunit les 14, 15 et 16èmes arrondissements, moins de trois électeurs sur dix s'est rendu aux urnes.

Dans ces quartiers très défavorisés de Marseille, l'abstention a fait un bon de 14 points par rapport à 2017. Elle atteignait alors 57,36%. Cette fois-ci, la situation n'a pas aidé le candidat sortant (LREM) Saïd Ahamada, battu au premier tour au profit d'un duel NUPES / RN. 

Un 2ème tour aussi boudé ? 

Dans chacun de ces secteurs, le premier parti de France, a augmenté, parfois de façon vertigineuse, comme dans la 7ème circonscription.

Pour les candidats maintenus au 2ème tour dimanche prochain, il reste une semaine pour tenter d'absorber une réserve de voix, et de convaincre les abstentionnistes du 1er tour de rendre un bulletin. 

Les forts taux d'abstention, favorisent l'absence de triangulaire ou de quadrangulaire. Alors, comme en 2017, faut-il s'attendre à un 2ème tour encore plus boudé par les électeurs ? Réponse le 19 juin à 20 heures.