Sharon Lockhart et Bertrand Bonello à l’honneur pour la 30e édition du FIDMarseille

FIDMarseille 2018 / © FIDMarseille
FIDMarseille 2018 / © FIDMarseille

Du 9 au 15 juillet 2019, le Festival International de Cinéma Marseille célèbre sa 30e édition. 150 cinéastes, artistes, producteurs, écrivains et techniciens du cinéma participent à cet événement qui dépasse les frontières.
 

Par Elodie Berenice

Plus de 125 films programmés, 35 pays représentés, 4 compétitions officielles et 33 premières mondiales. Les chiffres du FIDMarseille sont brillants et pour cause, le festival est le rendez-vous cinématographique de l’année. Entre émergence de pépites internationales et rencontres de cinéastes certifiés, pendant une semaine, la cité phocéenne vibrera au rythme du cinéma.

 

Hommage à Sharon Lockhart et Bertrand Bonello, le Niçois

Photographe et cinéaste américaine, le travail de Sharon Lockhart se caractérise par une forme d’immobilité et de plans fixes. Entre spontanéité et mise en scène, ses réalisations comme Podworka (2009) ou Exit (2008) illustrent parfaitement le style de la cinéaste.
Avec Le Pornographe (2001), L’Apollonide  – Souvenirs de la maison close (2011) ou encore Saint Laurent (2014), Bertrand Bonello, le célèbre réalisateur niçois n’est plus à présenter. Cette année, son dernier film Zombi Child tourné entre la France et Haïti, a été à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2019.


Gagnez vos pass pour le FIDMarseille

 

Les temps forts du FIDMarseille

La cérémonie d’ouverture

Au cœur du Théâtre Silvain, les deux invités d’honneur ouvriront la 30e édition du FIDMarseille le 9 juillet au soir, en entrée libre. Pour l’occasion, le premier long métrage Le miracle du Saint Inconnu - The unknown saint du jeune réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem sera projeté. Le film « combine avec brio la tradition du burlesque et une volonté de peinture sociale dont le trait revendique le minimalisme » comme le souligne Jean-Pierre Rehm, délégué général du FIDMarseille.

 
Le miracle du Saint Inconnu - The unknown saint - Alaa Eddine Aljem / © FIDMarseille
Le miracle du Saint Inconnu - The unknown saint - Alaa Eddine Aljem / © FIDMarseille


Les sélections officielles

Elles se déclinent en 4 compétitions. Cette année, 16 films ont été retenus pour la compétition Internationale, 12 films pour la compétition Française, 13 films pour la compétition Premier film et 12 films pour la compétition GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche). Cette édition est marquée par deux femmes à la tête des jurés : Sharon Lockhart pour le jury international et Agathe Bonitzer pour le jury national.


Ecrans parallèles

A travers différents écrans comme Histoire(s) de Portrait, des marches, démarches, Les Années Scopitones ou encore Cinéma sans recettes, un large panel de films est mis en lumière sous des angles divers. A travers différentes thématiques sur le milieu artistique, Ecrans parallèles est un socle d’échanges pour la culture cinématographique d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Pour l’édition 2019, l’écran parallèle des marches, démarches est pensé autour de l'oeuvre du cinéaste taiwanais, le série Walker (Marcheurs) de Tsai Ming-Liang.

 
Walker de Tsai Ming-liang / © Tsai Ming-liang
Walker de Tsai Ming-liang / © Tsai Ming-liang


L’art autour du festival

Du 18 mai au 30 septembre, Driss Aroussi, Hassen Ferhani et Dalila Mahdjoub exposent leurs œuvres sous le nom de 143 Rue du Désert à La compagnie. Chacun à leur manière, les trois artistes évoquent des histoires qui touchent un espace inhabitable.

Le Studio Fotokino accueille Geoffrey Pithon et Benoît Bonnemaison-fite pour Fripitons : des personnes singulières animées par le monde artistique à découvrir du 15 juin au 28 juillet.

La Galerie Où présente une exposition du 9 au 17 juillet de Carole Douillard, en collaboration avec Babette Mangolte. Elles mettent en scène Idir, un jeune algérois qui réactualise le geste déhanché de Bruce Nauman dans son atelier en 1967.

 

Rendez-vous insolite avec la Nuit de la Radio

Le 12 juillet, La Nuit de la Radio revient pour une immersion sonore inédite au Mucem. Avec un casque sur les oreilles, cette expérience propose de (re)découvrir les perles de l’histoire de la radio. Sur le thème « Refaire le monde » par Antoine Chao, cette soirée sensorielle promet de belles surprises. 



L’édition 2019 du FID se clôturera le 15 juillet au Théâtre de la Criée avec la diffusion du film « Les amours d’une blonde » de Miloš Forman.

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site officiel du Festival International du Cinéma Marseille

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus