Stup à Marseille : 34 interpellations en une semaine

La semaine dernière, la division stupéfiants de la PJ marseillaise a mené 3 opérations en 3 jours. Des opérations qualifiées d'exemplaires car 18 personnes sont aujourd'hui en prison pour trafic de stupéfiants.
Eric Arella, patron de la PJ fière de cette "semaine exemplaire"
Eric Arella, patron de la PJ fière de cette "semaine exemplaire" © SOLLIER Cyril//maxPPP
Coke, cannabis et go fast... Eric Arella, patron de la PJ n'était pas peu fier. Durant sa conférence de presse, il a parlé de "semaine exemplaire". Les coups de filet ont été donnés autour de l'Etang de Berre, à Aix-en-Provence et à Marseille. 
La méthode employée à Marseille est reprise par les services policiers de Montpellier, Nice, Nantes et Lille.
Cette méthode consiste, entre autre, à partager les informations entre les différents services : PJ, police de sécurité publique, agents de la police aux frontières et douaniers.
Les résultats de cette coopération entre service, initiée à Marseille est donc suivie aujourd'hui par d'autres grandes villes.

durée de la vidéo: 01 min 38
Drogues

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers