Supporters marseillais interdits à Lyon: la justice rejette le recours de l'Olympique de Marseille

Le tribunal administratif de Lyon a rejeté ce vendredi le recours engagé par l'Olympique de Marseille contre l'arrêté préfectoral
interdisant à ses supporters d'accéder au Parc Olympique lyonnais dimanche soir.

Les incidents entre supporters marseillais et lyonnais son récurrents comme ici à Bolléne en 2013.
Les incidents entre supporters marseillais et lyonnais son récurrents comme ici à Bolléne en 2013. © HC/PHOTOPQR/LA PROVENCE
Après un match dans un stade Vélodrome vide jeudi soir, l'OM ira affronter Lyon, privé de ses supporters. Le tribunal administratif de Lyon a rejeté ce vendredi le recours engagé par l'Olympique de Marseille contre l'arrêté préfectoral interdisant à ses supporters d'accéder au Parc Olympique lyonnais dimanche soir pour la 6e journée de Ligue 1.
 

Affrontements récurrents


Cette décision a été prise pour prévenir d'éventuels affrontements, récurrents entre supporters des deux camps dont l'antagonisme est ancien. Pour l'avocat de l'OM, cette interdiction nuit aux intérêts sportifs et commerciaux de l'OM. Dans un communiqué du tribunal, le magistrat estime pour sa part que le club se borne "à des considérations générales" sans apporter de "précision suffisante à l'appui de ses allégations". Les autorités avaient déjà pris des mesures semblables pour la rencontre du 17 décembre 2017 à Lyon. Par ailleurs, le 18 mars 2018, les supporters de l'OL avaient également été interdits de déplacement à Marseille.
    
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport ligue 1 justice société