Un tag raciste a été découvert lundi matin par les fidèles d'une mosquée des quartiers nord de Marseille. Une plainte a été déposée.

"La mosquée est bien intégrée dans le quartier, elle rayonne au-delà de la communauté musulmane". C'est l'incompréhension plus que la colère qu'exprime Malek Benlahssania, le président du collectif de la mosquée de la Grande Mosquée Arrahma, rue Cade. Un tag raciste a été découvert sur les murs de l'édifice, ce lundi 29 janvier, a appris France 3 Provence-Alpes. 

Le mur bientôt repeint

Inaugurée en mai dernier, au pied de la cité de la Busserine, dans le 14ᵉ arrondissement, la mosquée accueille une quarantaine de fidèles chaque jour et près d'un millier les jours de grande prière. 

C'est la première fois que la mosquée est victime de dégradation depuis son ouverture il y a deux ans. M. Benlahssania indique qu'une plainte contre X a été déposée cet après-midi. "On ne compte pas les mosquées qui sont taguées comme ça en France, regrette-t-il, en espérant "que les pouvoirs publics fassent en sorte que ça ne se reproduise pas". La Ville a immédiatement envoyé une équipe pour repeindre le mur dégradé. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité