Incendie Velaux : sept hectares de forêt parcourus et trois maisons touchées

L'incendie qui s'est déclaré dimanche en fin d'après-midi à Velaux (Bouches-du-Rhône) est terminé. Les dernières opérations de noyage étaient toujours en cours lundi matin. Trois maisons ont été touchées par ce feu qui a parcouru sept hectares de forêt.

45 pompiers restent mobilisés ce lundi matin pour les dernières opérations de noyage sur l'incendie de Velaux, dans les Bouches-du-Rhône. 

Le feu qui s'est déclaré dimanche peu avant 17 heures dans la pinède dans une zone péri-urbaine, dans les quartiers de Bertin et Restoubles, le long de la départementale 20, a été maîtrisé dans la soirée.

Les flammes sont dangereusement rapprochées des lotissements. "Les pompiers mobilisés ont fait face à une guérilla urbaine pour protéger les maisons menacées par ce feu virulent", indique le Sdis 13 dans un communiqué.

Plus de 600 pompiers en alerte

L'intervention rapide des pompiers a permis de protéger une dizaine de constructions et une centaine d'hectares menacés.

Au plus fort de l'action, plus de 130 de sapeurs-pompiers et marins-pompiers de Marseille, 40 véhicules, un hélicoptère bombardier d'eau, un Puma et quatre Canadairs de la Sécurité Civile sont intervenus sur cet incendie.

En raison de la sécheresse et des risques d'incendies élevés ce dimanche, 100 Pompiers des Bouches-du-Bouches avaient été prédisposés en renfort des 500 hommes de garde, aux abords des massifs forestiers et axes routiers pour pouvoir intervenir le plus rapidement sur les zones menacées et limiter la propagation de tout départ de feu dans ses premiers instants, souligne le Sdis.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité