VIDEO. "Quand on est désuni, on perd" : Renaud Muselier livre son analyse dans la bataille pour la mairie de Marseille

durée de la vidéo : 00h01mn26s
Le président de la région Paca était l'invité de "Dimanche en politique" le dimanche 18 juin 2023 ©France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le président de la région Paca était l'invité de "Dimanche en politique" sur France 3. Il en a profité pour critiquer le bilan de l'actuel maire de la cité phocéenne.

Il l’affirme, il n’est pas candidat. "Vous m’aviez déjà demandé si j’étais candidat lors des dernières municipales, je vous avais répondu "non" affirme Renaud Muselier. Pourtant la course à la mairie de Marseille semble bien entamée, et s’il n’est pas officiellement en lice. Le président de la région PACA mobilise ses troupes. "J’ ai effectivement lancé un rassemblement collectif qui est un succès. Tant mieux !" s’enthousiasme Renaud Muselier. Il ajoute : "Quand on est désuni, on perd. J’ai demandé aux élus qui sont dans l’opposition s’ils étaient satisfaits, ils m’ont tous dit « non », alors maintenant il faut qu’ils le disent, sinon il n’y a pas d’opposition !"

Il y a un peu plus d’un mois déjà, Renaud Muselier réglait ses comptes avec l’actuel maire de Marseille Benoît Payan, sur Twitter. Suite à une interview accordée à la La Provence, dans laquelle Renaud Muselier affirmait on ne peut plus clairement « on sonne le rassemblement contre Benoit Payan », le maire de la cité phocéenne s’est fendu d’un tweet adressé au président de la région, ainsi qu’à la présidente de la Métropole Aix-Marseille, Martine Vassal. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité