Un volontaire marseillais de 26 ans mort en Syrie en combattant l'Etat Islamique aux côtés des Kurdes

Un Marseillais de 26 ans est mort le 6 octobre dernier en combattant l'Etat islamique (EI) aux côtés des Kurdes en Syrie. Son nom de bataille était Şahin Qereçox.

© Capture d'écran
De son vrai nom Farid Medjahed, il avait pris pour nom de bataille, Şahin Qereçox. Ce Marseillais est mort le 6 octobre dernier, en combattant aux côtés des Kurdes pendant l’opération baptisée "Tempête de Cizire" contre les islamistes de l'Etat Islamique (EI), à Dar-ez-zor, une région syrienne située à plus de 400 kilomètres au nord-est de Damas.
 

Une vidéo posthume


Une vidéo semble-t-il posthume a été publiée le 10 octobre sur le site des Unités de Protection du Peuple, en abrégé et en Kurde "YPG".  C’est la branche armée du Parti de l’Union Démocratique dont l’objectif est l’autonomie du Kurdistan. La Marseillais explique en anglais : 

"Mon nom est Farid Medjahed, je suis né à Marseille en 1992. Je suis venu à Rochada pour soutenir la révolution, ici et pour la protéger. J’ai reçu un enseignement idéologique et un entraînement militaire à l’académie internationale des YPG.
Si vous voyez cette vidéo, j’appelle tous les professionnels de venir rejoindre la révolution. J’envoie mes derniers vœux aux gens que j’ai connu".

 Né à Marseille, Farid Medjahed aurait fait des études au Danemark et obtenu un diplôme d’enseignement. Il serait arrivé en Syrie en juin dernier. Après avoir reçu une formation idéologique et militaire, il aurait rejoint des unités qui combattent
les membres de l’Etat Islamique en Syrie. 
 

Troisième Français 


L’un des objectifs des YPG : sortir les islamistes du Kurdistan et obtenir l’autodétermination. Farid Medjahed est le 3e Français mort aux côtés des Kurdes, en combattant les islamistes de EI.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter