Vols de voitures en bande organisée à Marseille : des garagistes et des malfaiteurs spécialisés interpellés

"Ce groupe de criminel fournissait des moyens à l'ensemble de la délinquance de la plaque marseillaise", ont expliqué, lundi, la gendarmerie et la procureure de Marseille.

Treize personnes ont été interpellées à Marseille et dans les villes aux alentours dans le cadre du démantèlement d'un réseau spécialisé dans le vol et la mise à disposition de voitures au profit de malfaiteurs de la plaque marseillaise, a appris France 3 Provence-Alpes, lundi 15 mai. L'affaire commence par un vol avec arme dans un entrepôt dans l'Hérault. Une enquête préliminaire est alors ouverte en octobre 2022 par le procureur de la République de Montpellier. 

Finalement, c'est tout un réseau organisé de vol de voitures qui est démantelé trois ans plus tard, à Marseille et dans les villes aux alentours, par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), la section de recherches de Marseille, et un groupement de gendarmerie de l'Hérault et des Bouches-du-Rhône.

Un préjudice évalué à 500 000 euros

Le 9 mai, treize membres de ce groupe criminel, âgés de 24 à 63 ans, sont interpellés à leurs domiciles pour leur implication dans plusieurs dizaines de vols. Ils sont alors placés en garde à vue, indiquent la gendarmerie nationale et la procureure de la République de Marseille dans un communiqué.  

Grâce à leurs recherches, les enquêteurs font état d'une cinquantaine de voitures volées. Lors de leurs perquisitions, ils découvrent des pièces de véhicules volées, des centaines de lots d'équipements permettant de voler des voitures sans effraction mais aussi des armes et des munitions.

Environ 180 000 euros en espèces, "soigneusement dissimulés" sont également saisis. Au total, le préjudice est évalué à 500 000 euros. "Ce groupe de criminel fournissait des moyens à l'ensemble de la délinquance de la plaque marseillaise", commentent la gendarmerie et la procureure de Marseille.

Déjà condamnés pour des faits similaires

Sept personnes sont présentées à un juge d'instruction les 11 et 12 mai et mises en examen pour : "vols en bande organisée, vol en bande organisé avec arme, destruction en bande organisée de biens par un moyen dangereux pour les personnes, recel en bande organisée de vols commis en bande organisée, destructions en réunion, participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation de crimes et de délits". 

Plusieurs d’entre eux ont déjà été condamnés pour des faits de même nature. Cinq mis en examen ont été placés en détention provisoire et deux sous contrôle judiciaire par un juge des libertés et de la détention. L'enquête se poursuit.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité