Corniche Kennedy : entre cinéma et réalité

Un spot du saut marseillais, devant le restaurant Le Rhul. / © GERARD JULIEN / AFP
Un spot du saut marseillais, devant le restaurant Le Rhul. / © GERARD JULIEN / AFP

Corniche Kennedy est un film dans lequel des minots de Marseille sautent dans la mer, en pleine ville. Le film de Dominique Cabrera est sorti en salles ce mercredi. En juillet 2012, nous avions rencontré quelques jeunes intrépides, au même endroit.

Par Nathalie Deumier

En juillet 2012, un riverain nous signale un accident au bas de la corniche. Un jeune s'est sérieusement écorché en sautant du haut d'un pont. Le lendemain, nous allons donc à la rencontre de ces jeunes téméraires. Nous en rencontrons un qui nous raconte volontiers sa pratique. Il est en vacances à Marseille et saute en mer partout où il va. Avant de se lancer, il repère les lieux, va voir les fonds, estime la profondeur... Et se lance ! Equipé d'une caméra embarquée. Oui mais voilà, il n'a pas le droit. Ni lui ni les autres.

Partout dans le monde, de tout temps, on s'est jeté dans la mer. Des sensations, certes. Grisantes, sans aucun doute. Mais dangereuse et interdite. Un policier et un médecin des marins pompiers nous expliquent pourquoi. Une chute de 18 ou 20 mètres de haut peut faire très mal...
Les minots de Marseille sautent du haut des ponts dans la mer
Le film Corniche Kennedy s'inspire de ces jeunes têtes brûlées qui s'élancent du haut des ponts marseillais pour sauter en plein mer. En juillet 2012, nous avions rencontré l'un de ces adolescents. Reportage de Nathalie Deumier et Melior Mouamma. Intervenants : Philippe Brunetti, responsable de l'unité de sécurisation et de prévention du littoral ; Daniel Meyran, directeur du SMUR, des Marins-Pompiers de Marseille

Corniche Kennedy raconte une histoire de Marseillais qui sautent des ponts ou de la Corniche. Avec d'authentiques jeunes connaissant les vraies sensations données par cette pratique.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus