Début du procès de l'élue jugée pour avoir refusé de célébrer un mariage homosexuel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre

Le procès d'une élue marseillaise s'est ouvert ce mardi à Marseille. Elle comparaît devant le tribunal correctionnel pour discrimination après avoir refusé de célébrer un mariage entre deux femmes. 

Sabrina Hout comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel de Marseille. L'adjointe - alors chargée de la famille - de la maire du 8e secteur de Marseille Samia Ghali est jugée pour discrimination pour avoir refusé de célébrer le mariage d'Hélène Burucoa
et de Claude Génart. L'élue avait prétexté un malaise et confié la tâche à un autre élu non habilité pour célébrer des unions. Cela ne l'avait pas empêché de signer par ailleurs l'acte de mariage, lequel a été annulé quelques semaines plus tard par la justice.

Assistée de son avocat, Maître Lhote, Sabrina Hout va tenter de justifier son refus. Selon le témoignage d'agents présents lors de la cérémonie, elle avait alors mis en avant des convictions religieuses contraires au mariage homosexuel.