Cet article date de plus de 4 ans

Dragibus et Zigotos restent à Marseille

Bonne nouvelle: l'usine de bonbons Haribo conserve son siège social à Marseille et va même se développer.

Fabrication et bureaux dans la cité phocéenne

L'entreprise fête cette année ses 50 ans d'existence, et le groupe a annoncé vouloir se développer encore plus à Marseille. 
L'usine des Arnavaux va continuer à produire les Dragibus et les Zigotos, quant aux bureaux, une délocalisation est prévue à l'Estaque, "sans date précise" selon la direction.

La société Haribo France est la filiale la plus importante du groupe.
Ses deux sites de production de Marseille et Uzès emploient 750 personnes et produisent 50 000 tonnes de bonbons par an. C'est 30% du marché Français de la confiserie.

Inquiétudes quand même

Le confiseur est en train d'investir pour une nouvelle usine en Allemagne. En grande partie automatisé, ce site pourrait produire 200.000 tonnes par an, soit 4 fois la capacité française actuelle. En 2020, les salariés d'Uzès et de Marseille seront fixés sur leur sort. Le plan de départs volontaires est maintenu, il prévoit 110 suppressions de postes dans les usines de Marseille et Uzès.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie entreprises