Une famille perd sa maison dans l'incendie de la Gineste

Dans la nuit de lundi à mardi, l'incendie a détruit 300 hectares, entre Marseille et Cassis. Une maison bien cachée dans la colline a également brûlé. C'est la seule à notre connaissance. Un élan de solidarité s'est rapidement formé autour des propriétaires

Il ne reste plus grand-chose de la villa nichée dans les collines de la Gineste. La famille a tout perdu. Le paysage lunaire est ce qui les effraie le plus. Vivre dans ce cadre pendant des années leur semble impensable. Lorsqu'on demande au propriétaire, Yannick, de quoi il a besoin, il ne sait pas quoi répondre... puisqu'il n'a plus rien. 


Yannick a vu le feu sur la route en contrebas. En 7 à 8 minutes, les flammes étaient déjà arrivées chez lui, pour détruire 5000 m2 de terrain et la maison. Tout est allé trop vite. Il n'a pas eu le temps de sortir les pompes à eau, de prendre ses papiers, son téléphone ou encore ses lunettes. Pour se déplacer, il a pris le petit quad de ses enfants. A pied, dans le feu, il n'aurait pas pu.

Un vaste élan de solidarité s'est immédiatement organisé. Certains sont venus pour déblayer, apporter des vêtements ou du matériel. Un ancien sinistré de l'incendie de 2009 est venu donner des conseils. Une expérience que très peu de gens connaissent. Celle de ceux qui n'ont plus rien.

Si vous souhaitez aider cette famille, vous pouvez la contacter à cette adresse  : ouerghi.kadi@gmail.com

Le reportage : 

Dans la nuit de lundi à mardi, l'incendie a détruit 300 hectares, entre Marseille et Cassis. Une maison bien cachée dans la colline a également brûlé. C'est la seule à notre connaissance. Un élan de solidarité s'est immédiatement formé autour des propriétaires. Reportage de Marc Civallero et Gaëlle Carra. Intervenants : Yannick Barré ; Michel Colonna