Cet article date de plus de 4 ans

Immobilier. A vendre siège du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône à Marseille

Le siège de la fédération du PS 13 est à vendre. Le bâtiment de quatre étages d'un côté et deux d'un autre, répartis sur 1.400 mètres carrés dans le centre-ville est estimé entre 3,2 millions et 3,6 millions d'euros.
A vendre immeuble de quatre étages d'un côté et deux d'un autre, répartis sur 1.400 mètres carrés, en plein centre de Marseille. Telle pourraît être l'annonce de la Fédération du parti socialiste des Bouches-du-Rhône qui a décidé de mettre en vente son siège. Le bien est estimé entre 3,2 millions et 3,6 millions d'euros, une solution "douloureuse" pour combler les difficultés budgétaires de la direction
nationale du parti accrue après les élections présidentielle et législatives, a indiqué le secrétaire général de cette fédération, Michaël
Bruel.

L'écriteau "Parti socialiste" avait disparu vendredi après-midi de la façade d'entrée de cet immeuble, situé à quelques encablures du Vieux-Port. "Après des discussions entre le bureau local (à Marseille, NDLR) et la direction nationale pour savoir quelle était la meilleure des solutions", les socialistes ont décidé de vendre ce bien immobilier acquis il y a 35 ans, a précisé le secrétaire général PS dans le départemen.

Une agence bientôt mandatée


"Force est de constater que Paris doit faire des efforts budgétaires colossaux", a justifié Michaël Bruel, précisant qu'une agence immobilière allait bientôt être mandatée pour assurer la vente. Pour les copropriétaires de ce siège -la Fédération PS départementale et le siège national (majoritaire)-, c'est "la solution la plus douloureuse possible", lâche, amer, Michaël Bruel, qui ajoute :

la question aujourd'hui est de savoir comment on finance l'outil militant et comment on le conserve.

Selon ce cadre local du PS, la baisse du nombre d'adhérents après les municipales de 2014 et "la perte des cotisations" avaient déjà mis à mal les finances du parti. Des difficultés qui n'ont pu être endiguées par les derniers résultats obtenus par Benoît Hamon, candidat PS à la présidentielle (6,3%) et aux législatives (qui a obtenu une trentaine de sièges à l'Assemblée). La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône "recherchera des locaux une fois que la vente aura été faite", des "locaux plus humbles pour un personnel qui sera moins nombreux".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique