Marcelo Bielsa, le retour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Aubazach .

Après une absence remarquée le 22 juin lors de la reprise de l’entraînement de l’OM, Marcelo Bielsa est de retour aujourd’hui à Marseille où il rempile pour une nouvelle saison. Portrait d'un entraîneur pas comme les autres.

Marcelo Bielsa, le retour​

Après trois semaines de vacances en Argentine, Marcelo Bielsa rentre aujourd’hui à Marseille.Si l’heure d’arrivée de son vol ne lui permet pas d’être présent pour le premier entraînement ouvert au public ce matin, il devrait diriger la séance programmée cette après-midi.



En début de soirée, Marcelo Bielsa se rendra au centre Robert Louis-Dreyfus pour participer à une réunion avec sa direction, notamment au côté de Vincent Labrune, président du club. L’occasion d’évoquer les derniers transferts mais aussi de finaliser ses modalités contractuelles. Entraîneur de l’Olympique de Marseille depuis mai 2014, il devrait prolonger son contrat jusqu’en 2017, soit deux saisons supplémentaires.Pourtant rien ne prédestinait Marcelo Bielsa à une carrière dans le football.



Retour sur un un entraîneur pas comme les autres



Né à Rosario en 1955, Marcelo Bielsa est le fils d’une famille réputée en Argentine. Son père, avocat renommé et sa mère professeur de lettres à l’université rêvent qu'il fasse carrière dans le droit mais Marcelo Bielsa choisi le ballon rond. A 21 ans, il débute sa carrière comme défenseur central  aux Newell’s Old Boys en Argentine. A l’époque déjà, il possède un caractère de leader et un sens accru de la tactique. Mais, sur le terrain, son talent reste limité. Suite à une blessure au genou, Marcelo Bielsa devient professeur d’éducation physique. Très vite, le football lui manque.



En 1980, il commence sa carrière d'entraîneur avec les jeunes du club des Newell’s Old Boys. Dix ans plus tard, il remporte le championnat d’Argentine avec une équipe particulière formée d'une dizaine de jeunes de 19 à 21 ans qu'il avait lui-même détectés. C’est à cette époque qu’il reçoit le surnom d’ « El Loco ». En 1992, les Newell’s Old Boys perdent en finale de la Copa Libertadores face au Brésil. Un échec qui entraîne le départ de Marcelo Bielsa pour le centre de formation du CF Atlas au Mexique.



Une méthode reconnue mondialement



La méthode Bielsa est simple : ne jamais rechigner devant l’effort. Bielsa s’inspire du football européen et demande à ses joueurs de répéter inlassablement les mêmes exercices chaque jour ainsi que d’être formé à un deuxième poste. Malgré ses efforts, son équipe termine cinquième du championnat. Bielsa quitte le club. En 1995, il signe au Club América et termine 11ème du championnat.



Ce n’est que deux ans plus tard, en 1997 que Marcelo Bielsa reprend du service au Velez Sarsfield en Argentine qui sera sacrée champion. Suite à cette victoire, il prend les rênes de l’équipe nationale et reçoit le titre de meilleur sélectionneur national du monde en 2001. Qualifiée pour le Mondial 2002, l’Argentine ne parviendra pas à passer le premier tour. Bielsa est tout de même reconduit à la tête de la sélection. Il amène son équipe en finale de la Copa América et obtient une médaille d’or aux Jeux olympiques d’Athènes. Pourtant, à la surprise générale, il quitte son poste.

Le meilleur entraîneur de la planète

En 2007, il  qualifie le Chili pour la coupe du monde 2010. L'équipe ne passera pas les 8ème de finale mais Bielsa garde le soutien du  public. Il finira par démissionner en 2011 pour rejoindre l'Athletic Bilbao. Dès sa première saison, il atteint les finales de la Coupe d’Espagne et de l’Europa League en 2012, perdues toutes les deux. Mais Marcelo Bielsa reste pour beaucoup le « meilleur entraîneur de la planète » comme l’avait signalé à l’époque Pep Guardiola, alors entraîneur du FC Barcelone. Après une dernière saison en demi-teinte, Bielsa quitte l'Athletic Bilbao et fait son arrivé à Marseille.



Le 2 mai 2014, il signe à l’OM pour deux saisons. A ses côtés, le club enchaîne 8 victoires consécutives et devient leader du championnat de ligue 1. L’un des meilleurs débuts de saison du club avec 25 buts inscrits. Marcelo Bielsa devient très vite l’idole de la cité phocéenne. Il donne à l’équipe le goût du football offensif et audacieux.

En avril 2015, le cauchemar commence pour l’équipe marseillaise qui enchaîne quatre défaites ce qui lui coûte la troisième place du championnat au profit de l’AS Monaco. Mais Marcelo Bielsa est un homme de défi et compte bien aider l’OM à se redresser.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité