Cet article date de plus de 4 ans

Marché de l'eau à Marseille : des militants écologistes montent au créneau

Les suites de l'enquête sur l'attribution du marché de l'eau à Marseille. L'affaire porte sur un soupçon de favoritisme dénoncé depuis plusieurs années par des militants écologistes.
La SEM, la Société des eaux de Marseille, filiale à 100% de Veolia, s'était vu attribuer en octobre 2013 et pour une durée de 15 ans par MPM, Marseille Provence Métropole le marché de l'eau dans 17 des 18 communes de la collectivité territoriale et deux des trois marchés de l'assainissement. 

Ces quatre marchés représentent un montant total de 3,2 milliards d'euros. La chambre régionale des comptes avait émis en 2014 de vives critiques sur l'attribution de ces contrats.

Dans cette affaire, la Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal et le Président de la Société des Eaux de Marseille, Loïc Fauchon, ont été entendu sous le régime de la garde à vue jeudi 22 juin. Ils ont ensuite été libérés dans la soirée.

L'affaire porte sur un soupçon de favoritisme dénoncé depuis plusieurs années par des militants écologistes.

Reportage Jean-Manuel Bertrand, Ali Martiniky et Alban Poitevin
durée de la vidéo: 02 min 13
Marseille : marché de l'eau, les associations écologistes montent au créneau

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société