Cet article date de plus de 4 ans

Marseille : églises et synagogues sous haute sécurité à Pâques en raison de la menace d'attentats.

Pâques : sécurité renforcée ! A Marseille, 130 églises et  synagogues seront sécurisés par 350 militaires et 400 policiers. Les fêtes de Pâques sont placées sous haute sécurité, la menace jihadiste étant toujours présente en France.
Pâques à Notre Dame de la Garde
Pâques à Notre Dame de la Garde © Sébastien Lemaire
A Marseille, comme partout en France, les lieux de culte sont placés sous haute surveillance pendant cette période pascale où de nombreux fidèles viennent pratiquer. Dans l'agglomération, 130 églises et  synagogues seront sécurisés par 350 militaires et 400 policiers.  Le risque zero n'existe pas, mais les fidèles sont plutôt fatalistes et se sentent rassurés par les mesures de sécurité. 

Pâques : sécurité renforcée autour des lieux de culte


Les fêtes de Pâques sont placées sous haute sécurité, la menace jihadiste étant toujours présente en France.
La surveillance a été renforcée aux abords des lieux de culte pour les fêtes de Pâques, afin de dissuader d'éventuels attentats.  À la sortie des offices religieux , la présence de militaires armés et de policiers ne semble en rien troubler les fidèles.
Depuis jeudi, les catholiques sont très nombreux à participer aux cérémonies qui marquent la mort et la résurrection de Jésus. A Marseille, quelques 6000 juifs sont également attendus pour les fêtes de Pessah qui se déroulent de dimanche soir à mardi soir. Le diocèse de Marseille est confiant :

Les croyants ne vont pas pour autant éviter les lieux de culte malgré la menace terroriste 

Le dispositif Vigipirate et Sentinelle

Il a été déployé et renforcé dès jeudi.  350 militaires et 400 policiers  sont mobilisés pour assurre une veille "mobile" et non pas statique à proximité des 50 synagogues et les 80 églises de Marseille. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme sécurité société religion