Marseille : nouveaux incidents avant le match Ukraine-Pologne

Des incidents se sont poursuivis à moins de deux heures du match à risques Ukraine-Pologne, au stade Vélodrome. La police a dû intervenir face à des supporters excités, au rond-point du Prado. Quatre interpellations ont eu lieu.

La police a dû intervenir à deux pas du stade Vélodrome, pour calmer et disperser des supporters excités. Seuls des supporters polonais sont concernés par ces nouveaux incidents, survenus une heure après de petites échauffourées sur le Vieux-Port, là aussi rapidement calmées par l'intervention policière.

Agir vite

Les forces de l'ordre ont décidé d'intervenir au plus vite, pour empêcher que la situation ne dégénère. Elles ont usé de bombes lacrymogènes et de canons à eau. Trois à quatre arrestations ont eu lieu.
Le match Ukraine-Pologne fait partie des 6 matchs à risques de l'Euro 2016. Un millier de policiers a été déployé, aidé des polices ukrainiennes et polonaises.

Mais la situation placée sous contrôle, n'a rien à voir avec les incidents extrêment violents du 11 juin, autour du match Angleterre-Russie à Marseille.
L'ambiance reste tout de même bon enfant, et Ukrainiens et Polonais fraternisent volontiers.
 

Tout près du stade Vélodrome, l'ambiance ©France 3 Provence