Marseille : ouverture du procès de Zvi Ammar soupçonné de modification de scène de crime

Ce matin s'ouvre devant le tribunal correctionnel de Marseille le procès de Zvi Ammar. Le président du consistoire israélite est poursuivi pour "modification de scène de crime". Des faits qui remontent à 2007. 

Zvi Ammar, le président du Consistoire Israélite de Marseille comparait ce matin devant le tribunal correctionnel. C'est l'homme d'affaire qui est poursuivi pour "modification de scène de crime".
Les faits remontent au mois de novembre 2007 lorsqu'un homme est abattu par deux individus en scooter, sur le parking de la société ISF (International Sport Fashion), société de Zvi Ammar. 
Des témoins auraient apercu Zvi Ammar sortir une valise de la voiture contenant une forte somme d'argent alors que la victime agonisait.
Des faits que réfute le principal prévenu. Le procès est prévu sur deux jours. 
Reportage complet dans notre édition de ce soir. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité