Marseille : Témoignages de tristesse après la disparition de Florence Arthaud

"Le monde de la voile est très triste" a déclaré Serge Khatchadourian, président du Rotary Club de Marseille et organisateur de la "Humanitarian sail cup" une course à la voile aux objectifs humanitaires dont Florence Arthaud était la marraine

En apprenant la disparition de la navigatrice Florence Arthaud lors d'un crash d'hélicoptère en Argentine, le Président du Rotary Club de Marseille et organisateur de la "humanitarian sail cup", Serge Khatchadourian, a déclaré : "le monde de la voile est très triste "

Depuis 3 ans Florence Arthaud était devenue la marraine de cette course aux objectifs humanitaires , la première année les fonds récoltés ont servi à financer des hôpitaux en Arménie, la deuxième année ce fut pour financer des cantines scolaires à Madagascar et enfin la troisième année, en 2014, ce fut au profit de la Croix-Rouge Marseillaise.

Serge Khatchadourian nous a également confié que ...

lorsque Florence Arthaud  a appris l'existence de cette régate humanitaire elle est venue spontanément pour proposer ses services, lors des courses elle expliquait souvent aux néophytes les règles de la voile avec une très grande humilité


Témoignages de Christian Allemand Secrétaire général Société Nautique de Marseille et de Pauline Lecoeur Directrice du restaurant "La Nautique" recueillis par Ghislaine Millet et Sylvie Garat
 

Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a également tenu à rendre hommage à la navigatrice, il a notamment déclaré

Marseille, dont elle portait haut les couleurs, et les Marseillais qui l'avaient adoptée et dont elle faisait la fierté, lui doivent un engagement et une générosité qu'elle a mis au service des plus nobles causes.