Cet article date de plus de 6 ans

Le mensuel satirique marseillais "le Ravi" en dépôt de bilan

Le mensuel satirique marseillais, "le Ravi" en difficulté financière avec un déficit de près de 60.000 euros, a annoncé ce mercredi avoir déposé le bilan mardi devant le tribunal de commerce et demandé son placement en redressement judiciaire.
Une partie de la Une de ce mois de novembre.
Une partie de la Une de ce mois de novembre. © Capture d'écran www.leravi.org
Édité depuis 11 ans et diffusé dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var les Alpes-de-Haute Provence, le "Ravi" est vendu à "moins de 2.000 exemplaires" sur support papier et revendique 50.000 lecteurs sur internet où la consultation est gratuite.

Il a dû faire face en 2014 à une "baisse de certaines aides publiques aux associations (-44 % pour le conseil régional Paca, -90 % au Conseil général 13)", selon la rédaction du Ravi.

Le mensuel a "tenté et réussi à diversifier ses ressources : hausse du lectorat (+50 % en kiosque, +20 % en abonnements". Il a également reçu une aide de l'Union européenne et de fondations. "Mais, au mois d'octobre, quatre projets sont tombés à l'eau ou ont été retardés", regrette le rédacteur en chef du Ravi, Michel Gairaud.

2 salariés au lieu de 7 ?

Une audience aura lieu le 25 novembre au Tribunal de commerce de Marseille pour décider d'une période d'observation.
L'équipe de salariés du journal pourrait passer de 7 personnes à 2 salariés à temps plein, a précisé le rédacteur en chef qui prévoit par ailleurs la publication d'un journal allégé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie