Cet article date de plus de 6 ans

Mondial La Marseillaise à Pétanque 2015 : les têtes d’affiche de la 54e édition

Marseillais ou non, le rêve de tout bouliste est d'inscrire un jour son nom au palmarès du plus prestigieux concours de pétanque. Certains ont décroché une ou plusieurs victoires au Mondial, d'autres ont déjà frôlé l'exploit. Voici les favoris inscrits de la 54e édition qui débute dimanche à Borely.
Gérard Garagnon, vainqueur 2015 du Mondial à pétanque.
Gérard Garagnon, vainqueur 2015 du Mondial à pétanque. © France 3

Les tenants du titre Garagnon, Delys, Bauer

Gérard Garagnon, 53 ans, pointeur, Boules de Vitrolles, 20 participations au Mondial et 2 victoires : 1986, 2014.
Georges Delys, 57 ans, milieu, Boules de Vitrolles, 20 participations au Mondial, 1ère victoire en 2014.
Frédéric Bauer, 33 ans, tireur, Boules de Vitrolles 4 participations au Mondial et 1ère victoire en 2014.

On ne change pas une équipe qui gagne. Garagnon, en capitaine, revient avec Delys dit « Yeux Bleus » et Bauer, vainqueurs par 13 à 9 contre l'équipe de Madagascar Angelo Falimanantsoa (dit Jex), Luc Rahaingoson (Kely) et Jean-Jacky Randrianandrasano (Robot) en 2014. On se souvient des larmes de Georges Delys, qui dédiait à son père décédé sa revanche sur sa défaite face au bombardier Hervé Caillol en 2011 :
Cette année, les trois amis se savent attendus. Qualifiée au championnat de France les 5 et 6 septembre prochain à Narbonne, la triplette part confiante pour remettre son titre en jeu. Et qui sait, pour Garagnon, jamais deux sans trois...
Revoir la vidéo des meilleurs moments de la finale 2014 : 

Revoir la finale Garagnon-Falimanantsoa en... par france3provencealpes

Marco Foyot, vers un 7e sacre ?

Jean-Marc Foyot (Marco) : 62 ans, milieu, participations au Mondial et 6 victoires : 1974,1975,1976, 1983, 1984, 2002.
13 ans après sa dernière victoire à La Marseillaise, « Marco » Foyot rêve d'égaler le record d’Albert Pisapia (1964, 1966, 1971, 1979, 1982, 1985, 1990). Il a déjà inscrit son nom dans la légende du Mondial en remportant trois victoires d’affilée en 1976. Champion du Monde, champion d’Europe, sept fois champion de France, il est qualifié pour les France 2015 avec William Dauphant et Chris Helfrick de la Pétanque de Loubeyrat. A Marseille, Marco Foyot a une revanche à prendre. Associé à Michel Schatz dit « Passo » (champion du monde, cinq fois champion de France, trois finales du Mondial perdues) et le jeune Mason Durk, il avait été éliminé au 5e tour dès le lundi matin l’an dernier par la triplette corse de Jean-Michel Santucci (13 à 5). Cette année, Passo, malade est absent et Foyot jouera avec Gino Debard et le Toulousain Christian Lapeyre.

Marc Foyot
Marc Foyot © Maxppp.

Nanou et Béma, tireurs hors pair

Christian Andrianiaina dit « Nanou » : vice-champion du monde 2007, 2010, champion d'Afrique en 2010, trois fois champion de Madagascar.
Jean-Marson Ratolojanahary dit « Bema », milieu, vice-champion du monde 2010.

Finalistes en 2012 face à la triplette Rocher, Robineau et Dubois sur les plages du Prado - et sous la pluie-, les champions malgaches sont de retour cette année avec l'ambition de créer à nouveau la surprise dans le carré du Vieux-Port. Christian Andrianiaina dit Nanou et Jean-Marson Ratolojanahary dit Béma sont à nouveau associés au Marseillais Francis Poirier qui avait vécu avec eux sa première finale au Mondial et qui rêve toujours de remporter le plus prestigieux des tournois.
© France 3
Revoir la vidéo de la finale 2012 :

La Grande Finale du MONDIAL par france3provencealpes

Vigo Dubois mise sur Tyson

Antoine Dubois avec Dylan Rocher et Stéphane Robinaud, quadruples champions du Mondial.
Antoine Dubois avec Dylan Rocher et Stéphane Robinaud, quadruples champions du Mondial. © France 3

Antoine dit "Vigo" Dubois : 38 ans, pointeur, 4 victoires au Mondial : 2006,2010, 2012,2013.
Joseph "Tyson" Molinas,
16 ans, tireur, vainqueur Mondial des Jeunes 2014.
Jean-Michel Puccinelli, 38 ans, trois fois demi-finalistes au Mondial.
Quadruple vainqueur du Mondial aux côtés de Dylan Rocher et de Stéphane Robinaud, Antoine Dubois poursuit sa route avec un autre grand du Mondial, Jean-Michel Puccinelli. Associé aux deux "anciens", un jeune talent très prometteur, Joseph dit " Tyson" Molinas, vainqueur du tournoi des Jeunes 2014, champion de France 2010., sélectionné en équipe de France. Une graine de champion que l'on imagine déjà sur les tracés de Dylan Rocher au Mondial.

Henri Lacroix, le meilleur joueur du monde

Henri Lacroix : 40 ans, Hyères, milieu, victoire au Mondial en 2001.
Le varois a été huit fois champion du monde, champion d’Europe, huit fois champion de France mais il n’a inscrit son nom au palmarès du Mondial qu’une seule fois associé à Max Poncet. Eliminé 13 à 0, en 16e de finale en 2014, Lacroix n’en garde pas moins la réputation de ne rien lâcher et il faudra donc compter sur son immense talent pour faire le spectacle dans cette 54 e édition.

Fernand Moraldo, le vieux Lion

Fernand Moraldo, une victoire au Mondial : 1990
Son nom parle aux Anciens. 25 ans après sa victoire au Mondial avec la Légende Albert Pisapia, le recordman des victoires et Pano Schatz le frère de Passo,le Marseillais de Saint-Giniez va tenter de passer les tours pour accéder à l'arène du Vieux Port. Car comme il le dit lui-même : "Quand j'entre dans le dernier carré, c'est rare que je perde". 

Les autres prétendants au titre

Thierry Grandet, 40 ans, tris fois champion du monde 2007, 2008 et 2010. Le Girondin est un régulier du Mondial, il sera associé cette année à l'ancien vainqueur du Mondial en 1998, Patrick Vilfroy, 47 ans, natif de Miramas. 

André Laborde, vainqueur du Mondial en 1999. Eliminé dès la première partie 13-5 contre la triplette Jaime l'an dernier, le Montpellierain aura à coeur d'aller le plus loin possible avec son frère Marcel.

Eric Bartoli, 52 ans, milieu. S'il a perdu trois fois en demi et deux fois en quart au Mondial, son pire souvenir, c'est la demi-finale qu'il perd en 1997 13 à 12 après avoir mené au score 12 à 1. En 2015, il sera encore l'un des favoris du public.Lui ambitionne de gagner avec son fils Kevin, associés à Nicolas Perry. 

Emmanuel Viola, 34 ans. Le Marseillais arrivé en quart de finalie du Mondial en 2011, rêve toujours de brandir le trophée..  

Alec Sweet, est sans doute le plus Marseillais des New-Yorkais. Ce professeur d'université américain qui a l'habitude chaque été de passer 4 mois du côté de Saint-Tropez est un fidèle du Mondial. Arrivé plusieurs fois en 16e de finales du tournoi, il commence à se faire un nom dans le milieu bouliste. Il sera associé à Sébastien Hastier et Marco Gouast.

Revoir en vidéo les plus belles images du Mondial à pétanque 2014 : 

Les plus belles images du Mondial à Pétanque 2014 par france3provencealpes

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque