Mondial La Marseillaise à pétanque : la triplette féminine Baudens s'impose en finale

La joie de l'équipe Baudens-Ponsi après sa victoire en finale 13 à 12 face à la triplette Vierjon / © France 3 Paca
La joie de l'équipe Baudens-Ponsi après sa victoire en finale 13 à 12 face à la triplette Vierjon / © France 3 Paca

Après plus de deux heures et 19 mènes, Marie-Christine Baudens-Ponsi, Agnés Despierre et Sandrine Ginier-Maurel sont parvenues à inverser le cours de cette finale marathon où elles étaient menées 4 à 10. 

Par Frédéric Guillout

Elles sont allées puiser au bout de leurs forces, ces nouvelles reines de Marseille, et retourner le piège dans lequel elles s'étaient elles-même plongées. En effet, à la neuvième mène, leurs adversaires Laura Vierjon, Lysiane Bernard et Sandra Chevalier avaient pris le large, et menaient 10 à 4.
Les Vierjon face à Baudens / © Hervé Lavigne
Les Vierjon face à Baudens / © Hervé Lavigne

►Réaction de Beaudens-Ponsi après sa victoire


Un score qui reflétait sans discussion possible la physionomie de la partie. Sandra Chevalier a joué un début de partie canon au point, et sa rivale, la tireuse Sandrine Ginier-Maurel passait complètement à travers. Ajoutons à la situation l'impressionnante prestation de Lysiane Bernard, impeccable dans sa place de milieu.

►Réaction de Laura Vierjon après sa défaite

Elles décident de tourner

Intelligemment, la triplette Baudens-Ponsi décidait de tourner à la sixième mène et Baudens-Ponsi prenait le point tandis que Agnés Despierre devenait milieu. Un fait de jeu a sans doute pesé sur le sort de la partie. En effet, douzième mène, l'arbitre infligeait un carton jaune collectif à l'équipe Baudens-Ponsi, pour dépassement de la minute de jeu. Seulement, Lysiane en avait déjà pris un. Alors dans ce cas, le réglement est limpide et imparable : la joueuse se voyait enlever une boule dès la mène suivante. Une mène suivante où justement, pour aggraver encore leur sort, l'équipe Vierjon toute entière perdait 4 boules, et leurs adversaires en profitaient en inscrivant 4 points et en recollant au score, 10 à 9. 

Heureuse la triplette Baudens-Ponsi après sa victoire 13 à 12 face à l'équipe Vierjon / © Hervé Lavigne
Heureuse la triplette Baudens-Ponsi après sa victoire 13 à 12 face à l'équipe Vierjon / © Hervé Lavigne


La formation Vierjon a pourtant eu son destin en main. Seizième mène, 3 boules en main, et pouvaient gagner. Là, Laura Vierjon frappait sa boule, et Sandra Chevalier perdait le point. Plus jamais elles n'auront la gagne. En revanche, la triplette Baudens-Ponsi profitait elle de l'unique mène de gagne qu'elles ont eu. Et coiffaient sur le fil leurs rivales, 13 à 12. Les plus efficaces ont donc remporté cette prestigieuse Marseillaise. 

►La finale en intégralité

►Le résumé de la partie


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus