Cet article date de plus de 6 ans

Opération de police à la Castellane : 30 personnes interpellées

Tôt ce matin, près de 400 CRS, hommes du Raid, de la police judiciaire et de la sécurité publique, sont intervenus dans les cités marseillaises, principalement à la cité La Castellane. Une trentaine de personnes a été interpellée. L'opération est toujours en cours.
C'est dans le cadre d'une enquête de la police judiciaire qu'une opération d'envergure a été lancée ce matin tôt, principalement à la cité La Castellane, dans les quartiers nord de la ville. 
Près de trente  personnes ont été interpellées. A la suite de perquisitions, 216 armes ont été saisies ainsi que plusieurs kilos de cannabis.
La police judiciaire de Marseille enquête depuis plusieurs mois sur le trafic de stupéfiants qui sévit dans la cité marseillaise.
Ce matin, à 9 heures, l'opération n'était toujours pas terminée.


"Un supermarché du cannabis"

Située dans le 16e arrondissement de Marseille, la cité de La Castellane est un des hauts lieux du trafic de drogue de la cité phocéenne. Elle avait notamment été au centre de l'actualité le 9 février, lorsque, quelques heures avant une visite du Premier ministre, Manuel Valls, à Marseille, une soixantaine de coups de feu avaient été tirés aux fusils d'assaut Kalachnikov, visant plusieurs voitures de police.
Le scénario aujourd'hui privilégié par les enquêteurs pour expliquer cette fusillade est celui d'une "opération visant à la conquête" d'un territoire du marché de la drogue dans la cité.
Fin mai, 28 personnes ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Marseille et devraient être  jugées d'ici quelques mois pour leur participation supposée à un important réseau de stupéfiants de La Castellane.
La cité est décrite par les enquêteurs  de la PJ comme le plus grand lieu de vente de cannabis de Marseille, un "supermarché" qui, selon le procureur Brice Robin, génèrerait un chiffre d'affaires quotidien de 40 à 50.000 euros.
A la mi-mai, une vaste opération policière contre le trafic de drogue avait déjà permis l'interpellation de plus d'une vingtaine de personnes dans la cité des Lauriers, dans le 13e arrondissement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité