Ozanam une école privée qui veut relèver le défi de l'échec scolaire à Marseille

Le cours Ozanam est une école privée non confessionnelle qui vient d'ouvrir ses portes dans le 13e arrondissement de Marseille. C'est seulement la deuxième du genre en France. Elle ambitionne de lutter contre l'échec scolaire dans le quartier de Malpassé.

L'école compte deux classes. Deux niveaux. Deux enseignantes et seulement six élèves. Le cours Frédéric Ozanam vient d'ouvrir ses portes dans le 13e arrondissement de Marseille. L'école primaire est associative, non confessionnelle et elle propose des méthodes éducatives différentes. Sur son fronton, il est écrit "Deviens ce que tu es!". Toute sa philosophie. 
Dans sa classe, la maîtresse, Karine du Crest s'applique à guider pas à pas ses élèves pour les sortir de l'échec scolaire :

Vous avez réussi le puzzle des contes, vous avez réussi à le terminer toute seule et en entier... ben, bravo hein... "

La maîtresse applaudit. Les autres élèves aussi.

C'est un moment très important même essentiel parce que tous les enfants de ma classe réussissent plein de choses et de pouvoir le fêter tous ensemble ça les valorise, ça leur montre que ces petites réussites elles vont se transformer en grandes réussites après".

Vouvoiement obligatoire

Des règles de conduite très précises ont été établies, à commencer par le vouvoiement. 

Le vouvoiement, c'est une façon pour nous de leur signifier que ce sont des personnes importantes à nos yeux." 




explique Claire Cochet. 
Les associations de soutien scolaires qui travaillent dans les cités depuis 15 ans ont fait un terrible constat. Christophe Certain, le directeur d'Ozanam :

Encore aujourd'hui l'éducation nationale donne ces chiffres de 40 % d'effectifs qui sont en échec. Et voyant trop d'échec pour aider 100 % des enfants à réussir on a construit une école un peu différente." 








Objectif 70 élèves

L'école privée Ozanam doit son nom à ce personnage du 19e siècle mort à Marseille et pour qui l'excellence devait pas être réservée aux enfants favorisés . L'enseignement s'adresse à tous quelque soit la religion. Le directeur précise : 

On est dans un quartier où la religion a une place importante. On n'exige pas aux enfants de laisser leur religion chez eux, on peut en parler de Dieu ici mais parcontre il n'y a aucun cours de religion."






Le vendredi après-midi les élèves partent en randonnée, c'est l'autre grand projet de cette école alternative. Financée par des dons, à la recherche de mécènes. l'école coûte 70 euros aux familles. A terme, elle pourra accueillir 70 élèves. 

Reportage d'Estelle Mathieu et Roger Gasc : 

durée de la vidéo: 02 min 07
Le cours Ozanam à Marseille



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter