Cet article date de plus de 3 ans

PACA : le FN dépose une motion au Conseil régional pour une crèche, Estrosi Ironise

Le groupe Front national a déposé ce mardi une motion au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur pour demander l'installation d'une crèche de Noël dans les locaux de la région. Le président LR de la région, Christian Estrosi, a ironisé ce mercredi sur cette motion.

© F3CA
La députée du Vaucluse s'est émue dans un communiqué qu'"à onze jours de Noël, aucune crèche (n'ait) été installée dans les locaux du Conseil régional à Marseille". 
"Alors que le Conseil d'Etat, le 9 novembre 2016, a justifié l'installation des crèches de Noël si elles représentaient un intérêt culturel, en plus du symbole cultuel, Christian Estrosi n'a pas jugé bon d'en dresser une", poursuit-elle.
Défendant "l'art santonnier" comme "un symbole de la culture et de l'identité de notre région", le FN demande aux élus de la majorité Les Républicains de "dépasser les clivages politiques pour voter avec nous cette mesure de bon sens". 

► Revoir Dimanche en politique de France 3 Provence Alpes consacré à la question des crèches dans les maires - Diffusé le 27 novembre dernier :

Dimanche en politique en régions

Réaction du président de la région, Christian Estrosi :


"Voilà un an, un an quasiment jour pour jour, qu'on attend que Mme Le Pen formule, ne serait-ce qu'une proposition: ça y est ! Mme Le Pen a enfin une idée : l'installation d'une crèche de Noël à l'Hôtel de Région", réagit dans un communiqué M. Estrosi. 
"Elle devrait savoir qu'à la région, la liberté la plus totale est laissée aux agents, sur l'ensemble des sites, d'installer une crèche là où ils le souhaitent. Une liberté que je m'applique d'ailleurs à moi-même puisque, n'en déplaise à Mme Le Pen, il y a une crèche et un sapin dans les locaux de la région. Comment le saurait-elle puisqu'elle est si rarement présente ?", poursuit-il.

Une crèche est notamment installée dans les locaux du conseil régional à l'étage occupé par M. Estrosi, a-t-on précisé dans son entourage.
"De même, nous soutenons les associations qui font vivre nos traditions dans nos villes et nos villages, à l'image du circuit des 450 crèches de Noël de Lucéram où je me rendrai comme chaque année. Mais Mme Le Pen l'ignore puisque voilà longtemps que, sans doute trop occupée à Paris, elle a démissionné de la Commission permanente et qu'en Assemblée plénière elle vote systématiquement contre le budget", ajoute encore M. Estrosi, qui préside un conseil régional où seul le FN siège dans l'opposition.
- Avec AFP-

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie noël sorties et loisirs marion maréchal-le pen politique rassemblement national