Le policier était en civil, il allait prendre son service au commissariat de Noailles à Marseille peu avant midi ce mardi quand il a été agressé au couteau par un passant. Il a répliqué avec son arme et a blessé l'homme aux jambes. La scène s'est déroulée Cours Belsunce devant de nombreux badauds.

Il est 11h50 ce mardi quand le policier marche sur le Cours Belsunce dans le 1er arrondissement de Marseille. Ce fonctionnaire de police de la brigade VTT va prendre son service au commissariat de Noailles. Il est en civil et porte son arme de service sur lui. Un homme l'agresse alors et lui assène un coup de couteau au visage. Le policier âgé d'une trentaine d'années réplique avec son pistolet, il tire plusieurs coups (au moins deux) et blesse son agresseur aux jambes. Beaucoup de badauds ont assisté à la scène qui s'est déroulée dans le champ d'une caméra de videosurveillance. Les deux hommes ont été hospitalisés. 

Une enquête est ouverte

Le parquet a indiqué avoir confié l'enquête conjointement à la Sécurité publique pour la partie agression et à l'Inspection générale de la police nationale
(IGPN) pour l'usage de l'arme. Un représentant du parquet s'est rendu sur place, notamment pour visionner les images de la vidéosurveillance, élément-clef pour déterminer l'état de légitime défense du policier. La directrice départementale adjointe de la sécurité publique Martine Couderc s'est également déplacée.

La dangerosité de notre métier est permanente, en service ou hors service, et il faut rétablir les peines-plancher à l'encontre de ceux qui s'en prennent à la police. La justice doit être exemplaire"


a réagi Patrice Maure, le représentant départemental du syndicat de police Alliance.